Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Mixmac
Tags Replik
Commentaires des membres de replik

jeudi 30 avril 2020

QUAND LE 7ème ART RENCONTRE LA LITTÉRATURE : LES ADAPTATIONS LITTÉRAIRES AU CINÉMA

QUAND LE 7ème ART RENCONTRE LA LITTÉRATURE : LES ADAPTATIONS LITTÉRAIRES AU CINÉMA

Depuis ses débuts, le cinéma n’a cessé de puiser son inspiration dans les œuvres littéraires. Un grand nombre des succès de l’âge d’or hollywoodien sont tirés de romans : Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell ou bien Les Raisins de la colère de John Steinbeck, par exemple.

Certains de ces films sont aujourd’hui aussi connus, voire plus, que les textes originaux : l’adaptation des Oiseaux par Hitchcock est plus célèbre que la nouvelle de Daphné Du Maurier qui l’a inspirée.

Ce qui est vrai pour le cinéma des Etats-Unis l’est aussi en France : les réalisateurs se sont attachés à porter à l’écran les classiques et on ne compte plus le nombre de films tirés des Misérables.
Aujourd’hui encore, l’adaptation littéraire est en vogue.

Grâce à nos ressources numériques, notre catalogue en ligne (accessible à tous sans condition d’inscription), la Bibliothèque numérique et la Médiathèque numérique, (services réservés aux abonnés de la médiathèque de Meyzieu), vous pouvez naviguer entre le 5ème art et le 7ème art.

En voici une petite sélection :

Martin Eden

Le film : Martin Eden de Pietro Marcello

À Naples, au cours du XXe siècle, le parcours initiatique de Martin Eden, un jeune marin prolétaire, individualiste dans une époque traversée par la montée des grands mouvements politiques. Alors qu’il conquiert l’amour d’une jeune et belle bourgeoise grâce à la philosophie, la littérature et la culture, il est rongé par le sentiment d’avoir trahi ses origines.

Prix d’interprétation au festival de Venise 2019 pour Luca Marinelli, dans cette adaptation du chef d’œuvre de Jack London.

À regarder sur la Médiathèque numérique ici.

Le livre : Martin Eden de Jack London

Martin Eden est un jeune marin au long cours. Sa vie est faite d’aventures, il aime la boisson, les filles, les bagarres. Jusqu’au jour où il rencontre Ruth Morse, jeune femme de la bonne bourgeoisie. Pour la séduire, il renonce à ses mauvaises habitudes, à ses mauvaises fréquentations. À force de travail, il se forge un savoir encyclopédique, et découvre qu’il a un réel talent pour l’écriture. Mais la famille de Ruth voit d’un mauvais œil la liaison de leur fille avec Martin. Celui-ci se donne deux ans pour réussir, faire publier ses écrits, afin d’épouser Ruth. Martin Eden aspire à cette ascension sociale, mais plus dure sera la chute...

Ce roman est considéré comme le meilleur et le plus autobiographique des romans de Jack London.

Pour télécharger, à partir de notre catalogue en ligne, une édition gratuite de ce classique de la littérature au format EPUB, c’est ici.

Trois jours et une vie

Le film : Trois jours et une vie de Nicolas Boukhrief

1999 - Olloy - Les Ardennes belges. Un enfant vient de disparaître. La suspicion qui touche tour à tour plusieurs villageois porte rapidement la communauté à incandescence. Mais un événement inattendu et dévastateur va soudain venir redistribuer les cartes du destin…

À regarder sur la Médiathèque numérique ici





Le livre : Trois jours et une vie de Pierre Lemaître

À la fin de décembre 1999, une surprenante série d’événements tragiques s’abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt.
Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur et fut même considérée, par bien des habitants, comme le signe annonciateur des catastrophes à venir.
Pour Antoine, qui fut au centre de ce drame, tout commença par la mort du chien...

À télécharger sur la Bibliothèque numérique ici.

Les petites robes noires

Le film : Les petites robes noires de Bruce Beresford

Les petites robes noires se situe en 1959 et suit une lycéenne qui, dans l’attente de ses résultats d’examen, se trouve un petit job d’été dans un grand magasin. Au contact de ses collègues, elle va ouvrir les yeux sur un nouveau monde...

À regarder sur la Médiathèque numérique ici.





Le livre : Les petites robes noires de Madeleine St John

1959. Au deuxième étage du grand magasin F.G. Goode’s de Sidney, de jeunes femmes vêtues de petites robes noires s’agitent avant le rush de Noël. Parmi elles, Fay, à la recherche du grand amour ; l’exubérante Magda, une Slovène qui règne sur les prestigieux Modèles Haute Couture ; Lisa, affectée au rayon Robes de cocktail, où elle compte bien rester en attendant ses résultats d’entrée à l’université...
Dans le secret d’une cabine d’essayage ou le temps d’un achat, les langues se délient, les vies et les rêves des vendeuses se dévoilent sous la plume délicate de Madeleine St John.

Avec la finesse d’une Edith Wharton et l’humour d’un Billy Wilder, l’australienne Madeleine St John (1941-2006) livre un remarquable instantané de l’Australie des années 1950 et une critique subtile de la place de la femme dans la société. Devenu un classique dans les pays anglo-saxons, Les petites robes noires, traduit pour la première fois en français, est un chef-d’œuvre d’élégance et d’esprit.

À télécharger sur la Bibliothèque numérique ici.

Les délices de Tokyo

Le film : Les délices de Tokyo de Naomi Kawase

Les dorayakis sont des pâtisseries traditionnelles japonaises fourrées d’une pâte de haricots rouges confits que l’on nomme "an". Tokue, 70 ans, va tenter de convaincre Sentaro, le vendeur de dorayakis, de l’embaucher. La vieille femme a le secret d’une pâte exquise et la petite échoppe devient vite un endroit incontournable...

À regarder sur la Médiathèque numérique ici.





Le livre : Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa

« Écouter la voix des haricots » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges avec laquelle sont fourrés les dorayaki, des pâtisseries japonaises.
Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière.
Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu’elle lui a fait partager.

À télécharger sur la Bibliothèque numérique ici.

Comment utiliser ces services ?

- Pour utiliser la Bibliothèque numérique, rendez-vous directement ici.

Vous pouvez ensuite vous connecter avec vos codes si vous en avez déjà, ou bien demander à ce qu’on vous active l’accès en passant par là.

Pour une présentation complète du service sur notre site, c’est ici.


- Pour utiliser la Médiathèque numérique, rendez-vous directement ici.

Vous pouvez ensuite vous connecter avec vos codes si vous en avez déjà, ou bien demander à ce qu’on vous active l’accès en passant par là.

Pour une présentation complète du service sur notre site, c’est ici.


Bonnes lectures et bons films !

 

Poster un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)