Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Cyberunes Mixmac
Tags Replik
octobre 2022 :

Rien pour ce mois

septembre 2022 | novembre 2022

Commentaires des membres de replik

lundi 19 septembre 2022

LA NUEVA CANCION, RETROSPECTIVE

LA NUEVA CANCION, RETROSPECTIVE

Associée à la nouvelle gauche latino américaine et aux mouvements pour les droits de l’homme, la Nueva Canción est une forme de type protest song avec des textes poétiques et contestataires inspirée par le folklore indigène ainsi que les chansons traditionnelles.
Les thèmes lyriques et musicaux s’inspirent des classes populaires et font souvent usage de la satire pour mieux faire comprendre leurs besoins de changements sociaux et politiques. Le genre est lancé en réponse à la domination des musiques américaines et européennes sur le marché de l’époque en Amérique latine.




Le contexte

À la merci d’une répression féroce, les populations de ce continent se retrouvent privée de tout. Pendant ces années sombres, la résistance s’organise en petites structures associatives et en grands mouvements de contestations (grèves, résistance passive, guérilla). Dans ce contexte, certains artistes Sud-Américains connaissent la prison, la torture, l’exil et parfois la mort.
Mais les poètes, les musiciens et les chanteurs ont porté les espérances de liberté en faisant connaître au monde entier le combat des peuples opprimés, créant une mobilisation internationale qui finira par peser dans le processus de retour à la démocratie.




Les Artistes à l’origine de la Nueva Cancion

Atahualpa Yupanqui
Ce poète, compositeur et guitariste virtuose argentin tire son nom d’artiste de l’association de deux noms d’empereurs inca : Yupanqui et Atahualpa. En 1928, journaliste à Buenos Aires, il explore la Bolivie avec l’anthropologue Alfred Métraux. Découvrant la beauté des grands espaces et les conditions épouvantables dans lesquelles vivent les mineurs, les ouvriers et les paysans, il devient à travers ses quelques 350 chansons le porte-parole du peuple. Contraint à l’exil suite à de nombreux emprisonnements, il trouve refuge en France, où il sera décoré comme Chevalier de l’ordre des arts et des lettres.







Violeta Parra
Cette autrice-compositrice-interprète chilienne fut aussi sculptrice, peintre, brodeuse et céramiste. Pionnière de la Nueva Cancion, Violeta Parra compose ses premiers morceaux à 12 ans ! Dans les années 50, elle commence un collectage des chansons populaires, les répertorie et en enregistre un bon nombre, sauvant ainsi près de 2000 chansons chiliennes. Ce travail contribue à l’émergence d’une authentique culture populaire au Chili.





Ses enfants Angel et Isabel Parra vont regrouper son œuvre dans une fondation pour préserver tout ce qu’elle a fait pour la culture de son pays.




Isabel Parra
Commençant sa carrière musicale à 13 ans, elle enregistre son premier album avec sa mère Violeta. Autrice-compositrice-interprète et spécialiste du folklore de son pays, c’est une des principales représentantes de la Nouvelle Chanson chilienne. Elle a produit plus de 20 disques comme soliste, mais également de nombreux albums où elle chante avec son frère en duo et des albums avec d’autres artistes.







Angel Parra
Communiste et soutien de Salvador Allende, il est emprisonné en 1973, au lendemain du coup d’État militaire de Pinochet. En 1974, il s’exile au Mexique puis en France, où il s’installe avec sa famille. Quand le régime de Pinochet s’essouffle, il retourne au Chili faire une tournée à travers le pays. En 2004, il reçoit avec sa sœur le titre de Figuras fundamentales de la música chilena.



Angel Parra chante Violeta Parra






Víctor Jara
Ses premiers textes parlent d’amour et de fraternité entre les hommes puis vont se politiser. Espérant une justice sociale, il s’engage dans la campagne d’Allende et devient la voix du mouvement socialiste au Chili et à l’étranger. En 1973, comme des milliers d’autres, Victor est enfermé et torturé par les militaires dans le grand stade du Chili. Après avoir eu les mains broyées pour qu’il ne puisse plus jouer de guitare, il est exécuté à 40 ans par la junte militaire. Il reste encore aujourd’hui symbole d’engagement et de résistance puisqu’on peut entendre encore ses chansons dans les manifestations pour la justice sociale au Chili.







Mercedes Sosa
Très populaire dans toute l’Amérique latine, Mercedes Sosa est appelée la Voix des sans-voix, ou encore la Negra (la noire) par ses admirateurs en raison de son physique d’indien. Impliquée très jeune dans le mouvement Nueva Cancion, son immense succès est dû à sa voix, reconnaissable entre toutes. Arrêtée lors d’un concert à La Plata en 1979, elle fuit la dictature à Paris, puis à Madrid. Le grand concert qu’elle organise lors de son retour en Argentine est l’un des moments les plus importants de sa carrière. Trois jours de deuil national ont été observés en Argentine lorsqu’elle s’est éteinte en 2009 à 75 ans.



Cantora
The best of Mercedes Sosa






Daniel Viglietti
Cet auteur-compositeur uruguayen engagé est arrêté par le régime dictatorial de son pays en 1972. Après une intense campagne internationale en faveur de sa libération, il vit en exil. Organisant des tournées dans le monde entier, il dénoncera sans relâche les dictatures Sud-Américaines à travers ses chansons. Quand il rentre en 1984 en Uruguay, il est accueilli en héros. Virtuose de la guitare, il restera connu pour sa « main impaire » qui venait altérer la séquence mélodique, une forme esthétique en harmonie avec l’humanisme politique qu’il a cultivé toute sa vie.

 

Poster un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)