Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Mixmac
Tags Replik
Commentaires des membres de replik

vendredi 13 octobre 2017

L’URDLA

L'URDLA

A l’occasion des Journées du patrimoine, nous avons visité l’URDLA-Centre International estampe et livre. Un lieu unique et particulier à découvrir !

Installé à Villeurbanne, l’URDLA (Union Régionale de Développement de Lithographies d’Art) est un centre d’art dédié à l’estampe contemporaine qui regroupe des ateliers d’impression (lithographie, taille-douce, taille d’épargne, typographie), une galerie d’exposition et une librairie.

L’association relie la sauvegarde d’un patrimoine, le soutien à la création contemporaine et la diffusion des ses productions. L’URDLA sélectionne et invite une douzaine de plasticiens par an et leur offre la possibilité de s’emparer de l’estampe originale.

Des visites de l’URDLA et des expositions en cours à destination du grand public ainsi que des ateliers de pratiques amateures sont organisés tout au long de l’année.

Du 16 septembre au 18 novembre 2017, l’URDLA accueille l’exposition Constellation Scores de Rob Mazurek , exposition focus du programme Résonance de la 14ème Biennale d’Art contemporain.

Nous avons eu la chance d’assister, en plus de l’exposition, à une improvisation de Rob Mazurek devant l’une de ses lithographies.

Cornettiste émérite de la scène de Chicago, Rob Mazurek est aussi un compositeur, improvisateur et un artiste intermédia.

Ses projets solo s’articulent autour de l’expérimentation, notamment en s’orientant vers la musique concrète.

Par ailleurs, les visiteurs ont pu participer à des démonstrations d’un tirage en taille-douce par le taille-doucier. La taille-douce désigne l’ensemble des procédés de gravure en creux sur une plaque de métal. Elle s’oppose à la taille d’épargne. Dans la première, l’encre se dépose dans les creux, tandis que dans la seconde, l’encre est appliquée en surface. L’impression de la plaque de métal se fait sur une presse à taille-douce.
Le lithographe de l’URDLA a fait une démonstration du fonctionnement d’une presse lithographique. La lithographie (du grec lithos, « pierre » et graphein, « écrire ») est une technique d’impression qui permet la création et la reproduction à de multiples exemplaires d’un tracé exécuté à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire.

Et pour clore la visite, un atelier d’impression de matrices en linoléum était proposé aux visiteurs. Chaque participant pouvait repartir avec une linogravure.

Les visiteurs on pu passer un après-midi très agréable et instructif à l’URDLA.



Ne manquez surtout pas ce lieu magique !
L’entrée est libre et gratuite.

(Sophie)

  • Voir en ligne : Site officiel de l’URDLA
  • Poster un commentaire
    - - -

    lundi 2 octobre 2017

    BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN DE LYON

    BIENNALE D'ART CONTEMPORAIN DE LYON

    Depuis le 20 septembre et jusqu’au 7 janvier 2018 se déroule la 14e Biennale d’art contemporain de Lyon.

    Cet événement, un des seuls autour de l’art contemporain de la région, est incontournable !







    La Biennale d’art contemporain 2017

    Cette année le thème choisi est : Mondes flottants.
    Il s’inspire d’un citation de Charles Baudelaire :

    Le moderne c’est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art dont l’autre moitié est l’éternel et l’immobile.

    Voici comment Emma Lavigne, commissaire invité de la biennale, décrit ce thème :

    C’est dans le contexte d’une mondialisation galopante générant une constante mobilité et l’accélération des flux, cette “ liquidité ” du monde et des identités analysée par le sociologue Zygman Bauman, que la Biennale explore l’héritage et la portée du concept de "moderne" dans la création actuelle, selon la définition qu’en fit le poète Baudelaire, qui envisage le moderne comme "le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art dont l’autre moitié est l’éternel et l’immobile". La Biennale se déploie comme un paysage mobile et atmosphérique en expansion, qui se recompose sans cesse, à l’image de certains chefs-d’œuvre de la modernité provenant, dans le cadre des quarante ans de l’institution, du Centre Pompidou - Musée national d’art moderne, tels que la partition aléatoire de formes suspendues dans l’espace de Calder, ou les peintures de Fontana ouvrant sur des cosmogonies infinies.

    La Biennale est installée sur trois lieux différents : le Musée d’art contemporain de Lyon, la Sucrière et un dôme déployé place Antonin Poncet.

    Pour en savoir plus sur le festival (infos pratiques...), rendez-vous ici

    Veduta à la médiathèque

    Dans le cadre de cette biennale, la médiathèque de Meyzieu propose plusieurs rendez-vous pour découvrir avec un médiateur les œuvres phares de cet événement !
    Ces rendez-vous sont proposés en partenariat avec la Biennale, dans le cadre du projet Veduta. Ce projet a pour but de faire rayonner la Biennale dans toute la région lyonnaise en proposant un peu partout des animations telles que celle-ci, en lien avec l’événement.

    Rencontre avec une œuvre

    Rejoignez un médiateur pour une première rencontre autour d’une œuvre à la médiathèque.
    Après une pause déjeuner, la journée se poursuivra à 15h par une visite guidée de l’exposition du Musée d’Art Contemporain de Lyon.
    Votre entrée, offerte pour toute participation, donne ensuite accès aux autres lieux d’exposition pendant toute la durée de la Biennale.

    Voici les différentes dates proposées :
    - Le Samedi 7 octobre de 11h à 16h30
    - Le Samedi 16 décembre de 11h à 16h30

    Le Samedi 25 novembre de 9h30 à 13h, la médiathèque propose également une autre animation en lien avec la Biennale.

    Montez à bord d’une œuvre d’art mobile qui vous propose de retrouver votre âme d’enfant. Histoires du soir, de l’artiste Taiwanais Lee Mingwei vous permettra d’écouter une histoire lue seulement pour vous par une conteuse !

    Les inscriptions pour ces animations se font deux semaine avant chaque date sur internet, par téléphone ou directement à la médiathèque.
    Ces animations sont ouvertes à tous (les mineurs doivent être accompagnés des parents).

    Concours de poésie

    Pendant cet événement, un concours de poésie est également proposé autour du thème "Les mondes flottants". Proposé en collaboration avec le magazine Télérama, il est ouvert à tous et est totalement gratuit.

    Pour connaitre toutes les règles de participation, rendez-vous ici

    Les participations sont ouvertes jusqu’au 13 octobre, alors à vos stylos (ou claviers !) !

    Poster un commentaire
    - - -

    mercredi 27 septembre 2017

    Visite virtuelle de la médiathèque

    Visite virtuelle de la médiathèque

    Grâce à la start-up majolane WebMy3D, vous pouvez désormais visiter la médiathèque de Meyzieu à distance, avec votre ordinateur, tablette, smartphone ou même votre casque de réalité virtuelle !

    La médiathèque de Meyzieu a en effet été "numérisée", photographiée et scannée sous toutes les coutures, grâce à la technologie "Matterport". Le rendu est d’un réalisme bluffant. En quelques mouvements de souris ou sur votre écran, vous vous déplacez dans les espaces de la médiathèque, comme si vous y étiez... Intégré à un casque de réalité virtuelle, c’est à en perdre ses repères !

    La technologie 3D Matterport à Meyzieu !

    Fondée en 2011, la société californienne Matterport a su s’imposer en quelques années comme un leader de la capture d’image 2D et 3D.

    Matterport fabrique des caméras dédiées (disponibles à la vente et la location) pour photographier l’intérieur d’un bâtiment en 3D. La société propose également un hébergement cloud sous abonnements à ses clients, qui sont en majorité des agences immobilières.

    Contrairement à une photo panoramique, il s’agit réellement d’un scan complet en trois dimensions des volumes d’un espace intérieur avec une mesure précise des dimensions, puis d’un traitement informatique d’image qui crée un modèle 3D de la pièce (et de tout ce qui s’y trouve).
    Il faut compter environ 8 à 10 minutes pour scanner une pièce de 18 mètres carrés

    Il y a 6 mois, le Majolan Fabrice Faure décide d’être pionner en Europe en important cette technologie commercialisée seulement depuis 2014 sur le marché américain.
    Il créée donc sa start-up WebMy3D à Meyzieu.

    En août 2017, profitant de la fermeture estivale de la médiathèque municipale, Fabrice Faure numérise les 1800 m2 accessibles au public de ce bâtiment culturel emblématique de la ville de Meyzieu.

    Découvrez son travail sans plus tarder et immergez-vous au milieu des collections de la Médiathèque... Bonne balade !

  • Voir en ligne : Visite 3D de la médiathèque
  • Poster un commentaire
    - - -

    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 17 |