Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Mixmac
Tags Replik
juin 2020 :

Rien pour ce mois

mai 2020 | juillet 2020

Commentaires des membres de replik

Livres

lundi 20 avril 2020

ALBUMS COUPS DE CŒUR CHEZ ALBIN MICHEL JEUNESSE

ALBUMS COUPS DE CŒUR CHEZ ALBIN MICHEL JEUNESSE

Petit coup de projecteur sur une série d’albums bienveillants imaginés par le duo Astrid Desbordes et Pauline Martin et parus chez chez Albin Michel.

Avec Mon amour, sorti en 2015, Astrid Desbordes et Pauline Martin nous avaient déjà livré une jolie pépite. Puis d’autres titres sont parus, tous aussi beaux les uns que les autres et traitant de bienveillance, de parentalité, de fratrie mais surtout, de valorisation et d’amour inconditionnel…

A partager sans modération avec ses enfants (à partir de 3 ans) !



Les titres par ordre de parution :

Mon amour (2015)

- Dis, maman, est-ce que tu m’aimeras toute la vie ? demande Archibald, un soir avant de s’endormir
- Hum, eh bien, je vais te dire un secret…, répond sa maman.

Ainsi commence le tendre inventaire des moments de vies partagés entre une mère et son enfant, où tout devient prétexte à s’aimer. Sur chaque double page, Astrid Desbordes a choisi d’opposer en vis-à-vis des situations contraires, qui jouent avec aisance sur les registres du quotidien et de l’imaginaire, de la poésie et de l’humour. Le message de cet irrésistible album est simple et limpide : l’amour est constant et sans condition. Mais c’est dans la toute dernière phrase que se cache le véritable secret : « Je t’aime parce que tu es mon enfant / mais que tu ne seras jamais à moi. »

Les illustrations de Pauline Martin, subtiles dans le trait comme dans la couleur, soulignent avec force la délicatesse de cette formidable déclaration d’amour.

Un amour de petite soeur (2016)

« Un jour, mes parents m’ont dit que j’allais avoir une petite sœur.
C’est drôle, je ne me souvenais pas leur avoir demandé. »
C’est Archibald qui nous fait cet aveu en introduction du nouvel album de Pauline Martin et Astrid Desbordes, qui reprennent ici le personnage de Mon Amour dans le rôle d’un grand frère curieux mais dubitatif face à l’arrivée d’une petite sœur avec laquelle il va désormais devoir compter.
Au fil des pages, la petite sœur grandit, trouve sa place dans les jeux, dans le cœur, mais aussi dans les inquiétudes d’un grand frère parfois jaloux, souvent tendre et finalement très fier de ce rôle nouveau. Car, nous dit Archibald, « ce que je préfère avec ma petite sœur, c’est être son grand frère ».

Astrid Desbordes nous surprend une nouvelle fois par la subtilité et l’humour de son propos, remarquablement soutenu par les illustrations de Pauline Martin.

Ce que papa m’a dit (2016)

Archibald et son papa regardent les hirondelles partir de l’autre côté de la terre : « Moi aussi je pourrai aller aussi loin, quand je serai grand ? demande Archibald. Encore plus loin que ça, répond son papa. »
« Mais si le vent se lève ? demande Archibald. Si le vent se lève, le vent passera, répond son papa. »
Les questions d’Archibald se succèdent, dévoilant une à une les craintes de l’enfant à l’idée de ce grand voyage qui, on le devine, est celui de la vie.
En réponse, papa apaise, transmet, encourage, libère et, par-dessus tout assure Archibald de son amour indéfectible…

Découvrez ici la lecture à voix haute d’Irène, bibliothécaire à la médiathèque de Meyzieu :


Au lit ! (2017)

« À 8 h et demi, Maman a terminé l’histoire du soir. “Au lit mon Archibald”, m’a-t-elle dit en m’embrassant. J’ai répondu “oui, oui, Maman chérie” et j’ai sorti mon train. »
Telle est l’entrée en matière d’une histoire que nous conte Archibald. 9h, 10h, 11h, puis minuit… Jusqu’à 4 h du matin, Papa, Maman et Mamina tentent chacun à leur tour de convaincre Archibald qu’il est l’heure de dormir. Chacun déploie sa tendre ruse, sa technique infaillible, sa théorie implacable. Mais tous terminent, au petit matin, endormis dans des coins improbables de la maison, tandis qu’Archibald, toujours debout, doit les border avant d’aller se coucher paisiblement dans le lit vide de ses parents…

Ce que j’aime vraiment (2017)

« Ce matin, Archibald a raté son match. Marguerite, elle, a bien réussi. »
Dans cette nouvelle histoire, Archibald se sent tout petit parce qu’il a perdu au tennis. Pourtant, il s’entraîne beaucoup, mais sans résultat, pense-t-il. À sa maman, il confie même qu’il n’est « vraiment pas doué ». Partant tous deux en promenade, Maman interroge alors son garçon : « crois-tu que cet oiseau n’est pas doué parce qu’il ne sait pas nager ? Que ce papillon n’est pas doué parce qu’il ne sait pas chanter ? Que ce pommier n’est pas doué parce qu’il ne sait pas voler ? »
Archibald comprend ainsi que chacun est doué pour quelque chose et qu’il porte en lui ce qu’il aime vraiment. Il suffit de le découvrir et c’est justement ce qu’il va faire !

Découvrez ici la lecture à voix haute d’Irène, bibliothécaire à la médiathèque de Meyzieu :


Mon ami (2018)

« Aujourd’hui, à l’école, il y a un nouveau. Il s’appelle Léon. »
Toujours vêtu d’un pull rouge, ce Léon n’est pas du genre à se mêler aux jeux des autres. Forcément, il intrigue. Qui peut préférer regarder les nuages à jouer à l’épervier ? Archibald décide de lui donner sa chance. Et Léon lui prête son regard : dans un nuage, il voit un dragon ; dans une toupie, un cyclone. Or il suffit que Léon soit malade une semaine pour qu’Archibald perçoive l’absence criante de ce point rouge dans la cour. À son retour, c’est l’amitié scellée, entre deux enfants résolument différents.



Ma Maison (2018)

« Ma première maison, je ne m’en souviens pas, mais je sais qu’elle n’était vraiment pas grande. »
Cette première maison qu’évoque Archibald est le ventre de sa mère. Sa maison d’aujourd’hui, il y vit avec ses parents et sa petite sœur, et il l’aime portes et fenêtres grandes ouvertes et parfois, au contraire, calfeutrée pour mieux se serrer les uns contre les autres. Archibald aime découvrir les maisons de ses amis et il en fait ici l’inventaire : il y a celle d’Hector très décorée, et celle de Sam plus bricolée, la péniche d’Ulysse, la caravane de Noé… Mais au fond, c’est la sienne qu’il préfère, pas pour sa taille ni sa hauteur, juste pour ceux qui l’attendent à l’intérieur.

Retrouvez également ces albums à la médiathèque de Meyzieu après le confinement, à partir de ce lien !

Et pour finir, nous vous recommandons l’activité manuelle proposée par Albin Michel à l’occasion de la sortie de l’album Ma Maison : la réalisation de la guirlande de fanions d’Archibald.


Source des résumés : www.albin-michel.fr/jeunesse
Lectures réalisées avec l’aimable autorisation d’Albin Michel Jeunesse.

Poster un commentaire
- - -

lundi 13 avril 2020

DES LIVRES AUDIO GRATUITS

DES LIVRES AUDIO GRATUITS

Poursuivons notre repérage des contenus culturels à retrouver gratuitement en ligne actuellement, avec cette fois les livres audio offerts par Audiolib.

Jusqu’à maintenant nous vous avons présenté des sites ou applications pour lire en ligne ou télécharger des livres : Whisperies (appli de lecture gratuite pour les enfants) et #ConfinementLecture, ainsi que le service Bibliothèque Numérique (réservé aux abonnés de la médiathèque de Meyzieu) avec des sélections de livres à emprunter : Nouveautés, Les coups de cœur de LittéMania, Partons en voyage littéraire et Faites le plein d’imaginaire. Sans oublier Storyplay’r, site d’albums pour enfants en streaming.

Et si cette fois vous écoutiez un livre ?

C’est possible grâce au site Audiolib, maison d’édition de livres audio fondée en 2008 et qui offre en ce moment plusieurs livres audio gratuits.

De quoi ravir ceux qui connaissent et adoptent déjà ce mode de lecture, et de quoi permettre aux autres de le tester !

En conduisant, en faisant la cuisine, le ménage, ou simplement en se reposant, écouter un livre lu peut être très agréable. Un plaisir à partager même en famille, en cette période de confinement où nous disposons parfois de plus de temps que d’habitude...

Audiolib offre quatre livres différents :

-  Méditer avec les enfants de Clarisse Gardet, lu par l’autrice.

Parents, grands-parents, enseignants, éducateurs... explorez la méditation de pleine conscience avec les enfants ! Après une première partie regroupant découvertes et applications récentes à l’éducation, vous découvrirez plus de 50 méditations adaptées aux enfants dès l’âge de 3 ans : les clochettes, la coccinelle, la cascade émotionnelle... Les enfants méditeront en s’amusant.

-  Un secret de Philippe Grimbert, lu par l’auteur.

Souvent les enfants s’inventent une famille, une autre origine, d’autres parents. Le narrateur de ce livre, lui, s’est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu’il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne vérifieront pas... Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c’est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu’il lui incombe de reconstituer. Une histoire tragique qui le ramène aux temps de l’Holocauste, et des millions de disparus sur qui s’est abattue une chape de silence.

-  La Quête d’Ewilan de Pierre Bottero, lu par Kelly Marot.

La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule le jour où elle pénètre accidentellement dans un univers parallèle, nommé Gwendalavir. Elle ignore tout de ce monde où, pourtant, on semble la reconnaître sous le nom d’Ewilan. Accompagnée dans sa quête par son ami Salim, elle réalise qu’elle possède un don prodigieux et que tout un peuple l’attendait pour reconquérir sa liberté et sa dignité. Camille doit vite apprendre à maîtriser son pouvoir, l’art du Dessin…
Le premier tome d’une fascinante trilogie au souffle exceptionnel.

-  Le Joueur d’échecs de Stefan Zweig, lu par Edouard Baer.

Czentowic, champion d’échecs arrogant, esprit borné à outrance, inculte et étonnamment stupide, occupe le premier plan jusqu’à l’entrée en scène de Monsieur B. Dès lors que cet aristocrate autrichien s’intéresse à la partie livrée entre le champion et les passagers amateurs, la direction du texte bascule.
Par un effet de symétrie, la narration se transforme en un face à face tendu entre un esprit brillant et rapide à l’intelligence abstraite et un cerveau au pragmatisme brutal, incapable de projection véritable. Mise en scène percutante de la résurrection de la folie, cette nouvelle oscille entre ouverture et enfermement.

Si le concept vous plait, rien ne vous empêche par la suite d’en acheter, ou bien de venir, une fois le confinement terminé, en emprunter à la médiathèque ! Nous proposons en effet une offre conséquente de livres audio en tous genres.
- Retrouvez le résultat de la recherche Textes enregistrés dans notre catalogue en ligne.

Bonnes écoutes !

  • Voir en ligne : l’offre Audiolib de livres audio gratuits
  • Poster un commentaire
    - - -

    jeudi 9 avril 2020

    CONCOURS BD LE CASANIER

    CONCOURS BD LE CASANIER

    Pendant le confinement, nous sommes en effet de vrais casaniers !
    La chaîne de librairie BDFugue propose actuellement un concours plutôt sympathique, qui vous permettra peut-être de gagner des bons d’achats !

    Vous êtes fan de bande dessinée ? Un vrai connaisseur même peut-être ?
    Ce concours est fait pour vous !

    Chaque jour une nouvelle question est dévoilée. Chaque question est en fait un quiz de trois cases de BD pour lesquelles il faut retrouver le titre de la BD.
    Vous pouvez dès aujourd’hui répondre à toutes les questions déjà parues.

    Si vous trouvez le nom de la série, vous avez 1 point. Si vous trouvez le titre du tome, 2 points.

    Pour répondre aux questions, allez ici.

    Si vous figurez parmi les 20 meilleurs scores finaux, vous pouvez gagner un bon d’achat de 50 € à valoir dans leurs librairies ou sur le site internet de BD Fugue.

    Alors n’hésitez pas : tentez votre chance !

  • Voir en ligne : BD Fugue - Concours le Casanier
  • Poster un commentaire
    - - -

    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 23 |