Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Cyberunes Mixmac
Tags Replik
Commentaires des membres de replik

Billets pour « Littérature jeunesse »

mardi 11 juillet 2017

LE GRAND MÉCHANT RENARD

LE GRAND MÉCHANT RENARD

Sorti le 21 juin dernier, Le Grand méchant renard est une adaptation en film d’animation de la bande dessinée de Benjamin Renner.


C’est pour nous un grand coup de cœur, à la fois pour la bande dessinée originale, mais aussi pour cette adaptation très réussie.





Le Grand méchant renard, c’est d’abord un livre !

Cette bande dessinée, petit bijou d’humour et de tendresse paru chez Delcourt en 2015 dans la collection Shampooing, avait déjà été notre coup de cœur dès sa sortie.

Quand on est un renard, on mange des poules. C’est dans l’ordre des choses, c’est la nature. Et où sont les poules ? Dans un poulailler. Derrière une palissade, surveillées par un chien. Et coriaces, avec ça. Pas si simple, dès lors, quand on est un renard maladroit et pas effrayant pour deux noisettes, de se sustenter d’autre chose que de navets…



Les dessins épurés et en même temps travaillés sont très beaux. On se rapproche des BD dites "romans graphiques".

On s’attache beaucoup au personnage du renard, qu’on voit évoluer au fur et à mesure de l’histoire. On rit, on sourit et on ne lâche pas cette BD jusqu’à la fin.

Ce livre avait reçu par ailleurs le prix jeunesse du festival international de la bande dessinée d’Angoulême. Une récompense qui en dit long sur la qualité de celui-ci.

Dans cette courte vidéo, Benjamin Renner explique rapidement sa façon de dessiner et la manière dont il a travaillé pour adapter sa propre histoire en film d’animation :

Et le film alors ?

Son adaptation au cinéma était très attendue et se révèle être également une vraie réussite !

En 2012, Benjamin Renner avait déjà adapté un livre pour le cinéma : Ernest et Célestine de l’auteure Gabrielle Vincent.

Ernest et Célestine est également incontestablement un très grand film d’animation.
Il avait d’ailleurs reçu le César du meilleur film d’animation en 2013.




Il a co-réalisé Le Grand méchant renard avec Patrick Imbert.

Deux autres contes de Benjamin Renner sont aussi adaptés dans ce film : Un bébé à livrer et Il faut sauver Noël , deux autres histoires très drôles également.
Elles sont entrecoupées de petites scénettes. Les personnages des trois contes sont sur scène et présentent à chaque fois le conte suivant. Ce procédé original permet de bien introduire chaque histoire.


Même si l’humour du livre - très caustique - est un peu adouci, orientant davantage le film pour les enfants, l’adaptation sur grand écran reste quand même très plaisante pour les plus grands, voire les adultes. C’est, comme souvent, une histoire avec plusieurs lectures possibles, accessibles à tous. Le Grand méchant renard est un film à voir en famille, conseillé à partir de 6 ans.

C’est donc, vous l’aurez compris, une vraie réussite, qui démontre encore une fois le talent que l’on peut trouver dans la création de films d’animation français !

Pour voir un peu plus à quoi ressemble cette adaptation, voici sa bande annonce :


Le film est encore au cinéma quelques semaines, alors ne le manquez pas !

Et d’ici là, n’hésitez pas à emprunter la bande dessinée Le grand méchant renard ou celle d’Un bébé à livrer disponibles à la médiathèque.

Ou bien encore à visionner le précédent film de Benjamin Renner, Ernest et Céléstine, disponible également à la médiathèque.

(Cindy)

Poster un commentaire
- - -

mercredi 17 mai 2017

LIRABELLE : ÉDITEUR INDÉPENDANT

LIRABELLE : ÉDITEUR INDÉPENDANT

Lirabelle est une petite maison d’édition fondée, en mars 2000, par Olivier et Isabelle Ayme.

Les livres de cet éditeur ne sont pas, ou très peu, diffusés en librairie. Ils sont par conséquent peu accessibles au grand public.
En revanche, ils sont en général diffusés directement auprès des bibliothécaires et documentalistes qui peuvent à leur tour les proposer à un large public.





Mais Lirabelle ne propose pas seulement des livres : la maison édite également des "kamishibaïs".

Le "kamishibai" (littéralement « pièce de théâtre sur papier ») est un genre narratif japonais, une sorte de théâtre ambulant où des artistes racontent des histoires en faisant défiler des illustrations devant les spectateurs.

La médiathèque de Meyzieu a fait l’acquisition de plusieurs "kamishibaïs" édités par Lirabelle, ainsi que des castelets, que peuvent emprunter tous les enseignants, animateurs et autres professionnels de l’enfance.



Olivier et Isabelle Ayme, véritables passionnés du livre pour enfants, privilégient toujours la qualité au détriment parfois de la quantité, en se fiant uniquement à leurs coups de cœur.

Olivier Ayme explique volontiers que c’est l’ouverture qui caractérise le mieux sa démarche éditoriale. Ouverture à des styles littéraires originaux, à des techniques graphiques inédites et à des cultures différentes. Ses livres abordent des sujets très variés pour amener petits et grands à réfléchir et avoir un autre regard sur notre monde.

Voici quelques exemples d’albums que vous pourrez trouver à la médiathèque, mais il en existe beaucoup d’autres…



Mon grand-père est un expert

Dans ce récit, Adélaïde Raimondi a revisité son histoire personnelle : une histoire de transmission entre un grand-père et sa petite-fille en toute simplicité. Un savoir, un savoir-faire, une histoire de famille universelle.





A travers la vitre

« Qu’y a-t-il derrière la vitre ? » Qui ne s’est jamais amusé enfant à dessiner sur les fenêtres embuées ? C’est un jeu de cache-cache que nous offre Saori Kamino. Découvrons qui se cache derrière la vitre…






(Nadine)

Poster un commentaire
- - -

lundi 10 avril 2017

LES THEMES DE L’ANOREXIE ET DU SURPOIDS DANS LA LITTÉRATURE POUR ADOLESCENTS

LES THEMES DE L'ANOREXIE ET DU SURPOIDS DANS LA LITTÉRATURE POUR ADOLESCENTS

L’adolescence est sans aucun doute une période compliquée, passage imposé à tout individu, rempli de questionnements. C’est également une quête d’identité et d’affirmation de soi qui passe aussi souvent par l’acceptation de ses différences.

Ce dernier thème est d’ailleurs très souvent abordé en littérature ado. Il s’agit parfois des différences d’origine ethnique ou religieuse ; mais très souvent, il est question des différences physiques, et notamment des problèmes de poids, qu’ils soient liés à l’obésité ou bien à l’anorexie.



Le surpoids

Le thème du surpoids est un thème récurrent en littérature ado. Il est traité avec beaucoup d’humour dans deux très bons romans publiés récemment.

Miss Dumplin de Julie Murphy


Willowdeen ne s’est jamais préoccupée de son corps. Oui, elle est ronde, et alors ? Comme elle le dit toujours, un corps parfait pour la plage, c’est son corps dans un bikini, pas besoin d’être super slim pour s’assumer. Jusqu’au jour où elle se retrouve à travailler au fast-food du coin et qu’elle rencontre Bo, qui porte un peu trop bien son nom. Et autant Will n’est pas du tout surprise de le trouver attirant, autant elle est sous le choc lorsqu’il lui vole un baiser. Mais au lieu de se sentir pousser des ailes, Will commence à douter. Comment peut-il l’aimer quand le monde entier dit que les filles comme elle doivent être cantonnées aux seconds rôles ? Peut-être ne s’assume-t-elle pas tant que ça au final ? Un seul moyen de retrouver confiance en elle : faire la chose la plus inimaginable qui soit... s’inscrire au concours de beauté local présidé par sa propre mère, ex-miss au corps filiforme. Entraînant dans son sillage tout un groupe de candidates faites pour tout sauf défiler, Will va montrer au monde, et surtout à elle-même, qu’elle aussi a sa place sous les projecteurs.




Coup de cœur pour ce roman à la fois drôle et émouvant !
On s’attache beaucoup au personnage de Will qui se retrouve dans des situations improbables. Grâce à cette jeune héroïne, les adolescents apprendront peut-être à être eux-mêmes dans toutes les situations et à s’affirmer tels qu’ils sont !

Les petites reines de Clémentine Beauvais


On les a élues « Boudins de l’année » sur Facebook. Mais Mireille Laplanche et ses « boudinettes », Hakima et Astrid, n’ont pas l’intention de se lamenter sur leur sort ! Elles ont des mollets, des vélos, et elles comptent bien rallier Bourg-en-Bresse à Paris... pour s’incruster à l’Elysée ! Place aux Petites Reines !
Une comédie irrésistible !


Énorme coup de cœur également pour ce roman de Clémentine Beauvais !
On rit aux éclats en lisant ce livre qui dédramatise avec beaucoup d’humour cette situation de surpoids et de harcèlement scolaire. Un roman drôle et léger qu’il ne faut pas manquer !







L’anorexie

L’anorexie mentale est également un thème souvent abordé en littérature pour adolescents. Il est traité avec beaucoup de sensibilité dans un titre récent publié aux éditions Casterman :



Le complexe du papillon d’Annelise Heurtier


Qu’est-ce qui fait qu’une adolescente sportive, a priori bien dans sa peau, va basculer dans l’anorexie ? Il peut y avoir mille déclencheurs : la mort d’une grand-mère adorée, la réserve d’une mère, le regard des autres, ou de soi-même sur son propre corps, la naissance du désir, de l’amour, le dictat de la mode, des sites internet... Petit à petit, Mathilde va tomber puis s’enfermer dans sa maladie... Démunie, son amie Louison refuse de la voir se détruire. Mathilde devra trouver en elle la solution pour résister et s’en sortir.


Là encore un très bon roman. très touchant et émouvant. On suit cette jeune fille et sa chute aux enfers. Mais on assiste aussi à sa prise de conscience et à sa lutte pour redevenir ou plutôt devenir la jeune fille qu’elle souhaite véritablement être.








Ces excellents romans pour ados offrent à tous les lecteurs la possibilité de se remettre en question, mais permettent également aux adolescents de dédramatiser la situation, de s’identifier aux personnages de ces romans et ainsi peut-être de trouver plus facilement leur identité et réussir à s’affirmer tel qu’ils sont.


Ces romans sont disponibles à la médiathèque :

- Miss Dumplin
- Les petites reines
- Le complexe du papillon

N’hésitez pas à les emprunter !


(Cindy)

Poster un commentaire
- - -

| 1 | ... | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | ... | 20 |