Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Mixmac
Tags Replik
juin 2020 :

Rien pour ce mois

mai 2020 | juillet 2020

Commentaires des membres de replik

Billets pour « Meyzieu »

lundi 2 octobre 2017

BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN DE LYON

BIENNALE D'ART CONTEMPORAIN DE LYON

Depuis le 20 septembre et jusqu’au 7 janvier 2018 se déroule la 14e Biennale d’art contemporain de Lyon.

Cet événement, un des seuls autour de l’art contemporain de la région, est incontournable !







La Biennale d’art contemporain 2017

Cette année le thème choisi est : Mondes flottants.
Il s’inspire d’un citation de Charles Baudelaire :

Le moderne c’est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art dont l’autre moitié est l’éternel et l’immobile.

Voici comment Emma Lavigne, commissaire invité de la biennale, décrit ce thème :

C’est dans le contexte d’une mondialisation galopante générant une constante mobilité et l’accélération des flux, cette “ liquidité ” du monde et des identités analysée par le sociologue Zygman Bauman, que la Biennale explore l’héritage et la portée du concept de "moderne" dans la création actuelle, selon la définition qu’en fit le poète Baudelaire, qui envisage le moderne comme "le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art dont l’autre moitié est l’éternel et l’immobile". La Biennale se déploie comme un paysage mobile et atmosphérique en expansion, qui se recompose sans cesse, à l’image de certains chefs-d’œuvre de la modernité provenant, dans le cadre des quarante ans de l’institution, du Centre Pompidou - Musée national d’art moderne, tels que la partition aléatoire de formes suspendues dans l’espace de Calder, ou les peintures de Fontana ouvrant sur des cosmogonies infinies.

La Biennale est installée sur trois lieux différents : le Musée d’art contemporain de Lyon, la Sucrière et un dôme déployé place Antonin Poncet.

Pour en savoir plus sur le festival (infos pratiques...), rendez-vous ici

Veduta à la médiathèque

Dans le cadre de cette biennale, la médiathèque de Meyzieu propose plusieurs rendez-vous pour découvrir avec un médiateur les œuvres phares de cet événement !
Ces rendez-vous sont proposés en partenariat avec la Biennale, dans le cadre du projet Veduta. Ce projet a pour but de faire rayonner la Biennale dans toute la région lyonnaise en proposant un peu partout des animations telles que celle-ci, en lien avec l’événement.

Rencontre avec une œuvre

Rejoignez un médiateur pour une première rencontre autour d’une œuvre à la médiathèque.
Après une pause déjeuner, la journée se poursuivra à 15h par une visite guidée de l’exposition du Musée d’Art Contemporain de Lyon.
Votre entrée, offerte pour toute participation, donne ensuite accès aux autres lieux d’exposition pendant toute la durée de la Biennale.

Voici les différentes dates proposées :
- Le Samedi 7 octobre de 11h à 16h30
- Le Samedi 16 décembre de 11h à 16h30

Le Samedi 25 novembre de 9h30 à 13h, la médiathèque propose également une autre animation en lien avec la Biennale.

Montez à bord d’une œuvre d’art mobile qui vous propose de retrouver votre âme d’enfant. Histoires du soir, de l’artiste Taiwanais Lee Mingwei vous permettra d’écouter une histoire lue seulement pour vous par une conteuse !

Les inscriptions pour ces animations se font deux semaine avant chaque date sur internet, par téléphone ou directement à la médiathèque.
Ces animations sont ouvertes à tous (les mineurs doivent être accompagnés des parents).

Concours de poésie

Pendant cet événement, un concours de poésie est également proposé autour du thème "Les mondes flottants". Proposé en collaboration avec le magazine Télérama, il est ouvert à tous et est totalement gratuit.

Pour connaitre toutes les règles de participation, rendez-vous ici

Les participations sont ouvertes jusqu’au 13 octobre, alors à vos stylos (ou claviers !) !

Poster un commentaire
- - -

mercredi 27 septembre 2017

Visite virtuelle de la médiathèque

Visite virtuelle de la médiathèque

Grâce à la start-up majolane WebMy3D, vous pouvez désormais visiter la médiathèque de Meyzieu à distance, avec votre ordinateur, tablette, smartphone ou même votre casque de réalité virtuelle !

La médiathèque de Meyzieu a en effet été "numérisée", photographiée et scannée sous toutes les coutures, grâce à la technologie "Matterport". Le rendu est d’un réalisme bluffant. En quelques mouvements de souris ou sur votre écran, vous vous déplacez dans les espaces de la médiathèque, comme si vous y étiez... Intégré à un casque de réalité virtuelle, c’est à en perdre ses repères !

La technologie 3D Matterport à Meyzieu !

Fondée en 2011, la société californienne Matterport a su s’imposer en quelques années comme un leader de la capture d’image 2D et 3D.

Matterport fabrique des caméras dédiées (disponibles à la vente et la location) pour photographier l’intérieur d’un bâtiment en 3D. La société propose également un hébergement cloud sous abonnements à ses clients, qui sont en majorité des agences immobilières.

Contrairement à une photo panoramique, il s’agit réellement d’un scan complet en trois dimensions des volumes d’un espace intérieur avec une mesure précise des dimensions, puis d’un traitement informatique d’image qui crée un modèle 3D de la pièce (et de tout ce qui s’y trouve).
Il faut compter environ 8 à 10 minutes pour scanner une pièce de 18 mètres carrés

Il y a 6 mois, le Majolan Fabrice Faure décide d’être pionner en Europe en important cette technologie commercialisée seulement depuis 2014 sur le marché américain.
Il créée donc sa start-up WebMy3D à Meyzieu.

En août 2017, profitant de la fermeture estivale de la médiathèque municipale, Fabrice Faure numérise les 1800 m2 accessibles au public de ce bâtiment culturel emblématique de la ville de Meyzieu.

Découvrez son travail sans plus tarder et immergez-vous au milieu des collections de la Médiathèque... Bonne balade !

  • Voir en ligne : Visite 3D de la médiathèque
  • Poster un commentaire
    - - -

    samedi 25 mars 2017

    LANCEMENT DU PRIX REGIONAL DU LIVRE ENVIRONEMENT 2017

    LANCEMENT DU PRIX REGIONAL DU LIVRE ENVIRONEMENT 2017

    Lisez et votez !

    Le Prix Régional du Livre Environnement est un prix attribué par les lecteurs, organisé par la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère et la Maison de l’Environnement (Lyon) et soutenu par la Région Auvergne Rhône-Alpes.

    La sélection porte sur six ouvrages dédiés aux thématiques environnementales d’actualité. Plusieurs genres littéraires sont représentés, il y en a pour tous les goûts.
    Tout au long du prix, de mars à septembre, vous pourrez rencontrer des auteurs de la sélection sur le territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes. À Meyzieu, nous aurons le plaisir d’accueillir Marie Astier pour échanger sur son livre « Quel pain voulons-nous ? » le samedi 3 juin à 12h.

    Découvrez la sélection du cru 2017 :

    Lettre au dernier grand pingouin , de Jean-Luc PORQUET - Verticales, 2016 - disponible ici
    Jean-Luc Porquet écrit ici une longue lettre au dernier grand pingouin, disparu de la surface de la Terre le 3 juin 1844, sur l’île d’Eldey, à proximité du cercle polaire, tués par des pêcheurs islandais. Il nous ramène ici à la sixième extinction de masse des espèces actuellement en cours dont l’humanité est évidemment responsable…


    Nous sommes humains, ne l’oublions pas ! De Gaël DERIVE - Editions du Chêne, 2016 - disponible ici
    Gaël Derive nous raconte ici l’histoire de l’humanité, longue de 13.8 milliards d’années et savant mélange entre l’Univers, le vivant et la Terre. Grand voyageur des temps modernes, Gaël Derive a parcouru de nombreux pays dans le monde entier. Il a pu voir le lien que chaque peuple entretient avec le vivant mais aussi l’impact du changement climatique sur la société. Face à cette menace, il préconise des solutions éthiques, économiques, politiques et surtout essentiellement humanistes pour un monde plus juste et plus durable. Il nous explique aussi de manière pédagogique le réchauffement climatique et le met en lien avec les inégalités sociales.


    Quel pain voulons-nous ? De Marie ASTIER - Le Seuil, 2016 - disponible ici
    Nous avons en France notre pain traditionnel, un symbole de notre alimentation. Cependant, ce dernier est victime de l’agroalimentaire et devient un produit de plus en plus standardisé. Marie Astier a enquêté ici dans différents types de boulangerie mais aussi chez tous les acteurs de la chaîne de fabrication du pain : semences, farines… Elle s’intéresse ici aux modes de production du pain : ancestraux ou nouveaux, industriels ou alternatifs ou traditionnels… Elle dénonce les dérives d’un système agroalimentaire mais pointe aussi les alternatives qui émergent autour de cet aliment encore bien présent dans la majorité des foyers français.


    Joanne Lebster : le début d’un nouveau monde de Marc CHINAL et Mathieu BERTRAND - Réfléchir n’a jamais tué personne, 2016 - disponible ici
    Une petite-fille découvre que sa grand-mère a été à l’initiative d’une révolution qui a changé le monde… En effet, lors d’une soirée entre amis, Joanne décide de s’engager pour une société plus libre et plus juste débarrassée de l’argent. Ils devront répondre aux opposants, nombreux et leur prouver que les valeurs qu’ils prônent sont capables de les sortir de la crise traversée…


    Comment la France a tué ses villes d’Olivier RAZEMON - Rue de l’Echiquier, 2016 - disponible ici
    Souvenez-vous ! C’est l’auteur lauréat du Prix Régional du Livre Environnement en 2015
    Nos centre-villes sont de plus en plus désertés en ville, les boutiques ferment, les logements sont vacants… Olivier Razemon décortique ici ce phénomène et explique en quoi la place centrale de la voiture dans l’aménagement de nos villes contribue à la désertification de nos centre-villes délaissés au profit des grandes zones commerciales construites en périphérie des villes. Il propose des solutions alternatives inspirées d’initiatives locales issues de France ou d’ailleurs.


    Irrespirable : comment échapper à l’asphyxie d’Alice BOMBOY et Delphine PRUNAULT - Coéditions Tallandier et Arte Editions, 2016 - disponible ici
    Ce livre est le prolongement d’un documentaire diffusé par Arte fin novembre. La pollution atmosphérique tue en silence… Elle touche 9 urbains sur 10 et entraîne le décès d’environ 7 millions de personnes par an. Dans le monde entier, elle favorise les cancers, les problèmes respiratoires, fait baisser l’espérance de vie… Cette enquête nous dévoile les secrets cachés de ce phénomène mais apporte aussi des solutions, des mesures simples à adopter en cas de pic de pollution, des solutions possibles à l’échelle locale ou globale, les précautions à prendre à l’intérieur mais aussi à l’extérieur des logements, etc.

    Comment voter ?

    Grâce aux bulletins de vote glissés dans les ouvrages à remettre aux bibliothécaires !
    Mais aussi sur internet à cette adresse

    Poster un commentaire
    - - -

    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |