Mixmac - Le mur des sons actuels
Bienvenue sur le blog des musiques actuelles de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Replik
Tags Mixmac
Commentaires des membres de Mixmac

mercredi 20 novembre 2019

KULTISSIME : BEIRUT

KULTISSIME : BEIRUT

Beirut est un groupe de folk américain mené par Zach Condon qui vient de Santa Fe dans l’Etat du Nouveau-Mexique.

Après un très bon album en 2006 nommé Gulag Orkestar aux influences clairement tournées vers l’Europe de l’est, dignes des B.O de Goran Bregovic pour les films d’Emir Kusturica, notre homme s’installe en France à l’âge de 22 ans le temps d’enregistrer le second album du groupe, The Flying Club Cup en 2007.
Cet opus fait alors définitivement de Beirut un groupe à part dans la scène folk internationale. En plus de sonorités americana et des musiques tziganes, il s’inspire aussi du folklore français dans la lignée de ce qu’a pu proposer auparavant le Breton Yann Tiersen par exemple.
En mêlant des tas d’instruments différents, violon, accordéon, piano, trompette, mandoline, etc, Zach Condon propose ici des mélodies tantôt lancinantes, presque mélancoliques, et tantôt festives.
Sa musique est pleine de sons, d’images, de goût et d’odeurs, à l’image des voyages qu’il a effectué.

Beirut a publié un troisième LP en 2011, The Rip Tide, sur lequel il ne chante plus Nantes ou Bratislava mais plutôt son ouest américain natal, suivi en 2015 de No No No et enfin tout récemment de l’excellent Gallipoli.

  • Voir en ligne : Réserver ce CD
  • Poster un commentaire
    - - -

    mercredi 6 novembre 2019

    KULTISSIME : RIDE

    KULTISSIME : RIDE

    Tout droit venus d’Oxford, les quatre membres de Ride sont parmi les pionniers du rock shoegaze aux côtés de My Bloody Valentine, The Boo Radleys ou encore Lush même s’ils ont toujours refusé cette étiquette.

    Le shoegaze  ? Apparu à la fin des années 80 en Grande-Bretagne, c’est une forme de rock avec une approche bruitiste sur des mélodies pop où la musique est dominée par des guitares rythmiques employées avec beaucoup d’effets.

    Twisterella est extrait du deuxième album de Ride, Going Blank Again, publié en 1992. Le groupe se sépare en 1996 après quatre albums et son leader, Andy Bell, devient ensuite bassiste d’Oasis à partir de 1999 puis de Beady Eye aujourd’hui.
    Groupe préféré du réalisateur américain Gregg Araki, ce dernier utilise beaucoup leurs chansons dans ses B.O, notamment dans The Doom Generation et dans Mysterious Skin.

    Nous pouvons voir depuis quelques années un certain retour du shoegaze avec de nombreux groupes se réclamant de Ride comme A Place to Bury Strangers, The Big Pink ou encore les français de Stuck in the Sound.

    Ride a effectué en 2017 son grand retour avec la parution de l’album Weather Diaries, le premier depuis plus de 20 ans, suivi en août dernier par This Is Not A Safe Place.

  • Voir en ligne : Réserver ce CD
  • Poster un commentaire
    - - -

    mercredi 23 octobre 2019

    KULTISSIME : A TRIBE CALLED QUEST

    KULTISSIME : A TRIBE CALLED QUEST

    A Tribe Called Quest est un groupe de rap new-yorkais, plus précisément du quartier du Queens, créé en 1985 et qui connut son heure de gloire à la fin des années 80 et tout au long des années 90 jusqu’à leur séparation en 1998.
    Ce trio était notamment composé du MC Q-Tip qui a fait par la suite une très bonne carrière solo avec sa signature vocale unique et voilée. ATCQ faisait partie du collectif Native Tongues aux côtés de très grands noms du rap américain comme les Jungle Brothers ou encore De La Soul.

    Le style musical des Tribe Called Quest était plutôt orienté vers un jazz-rap, proche de l’acid-jazz très en vogue aux Etats-Unis à la fin des années 80, avec des samples très judicieux, souvent empruntés au jazz d’ailleurs.
    Le groupe a apporté beaucoup de musicalité au rap, mais aussi de l’intelligence, de la créativité et de la conscience, on parle d’ailleurs depuis de "conscious-rap". Les paroles du combo sont donc très tournées vers les problèmes sociaux, la société de consommation ou le racisme.
    A Tribe Called Quest, comme leurs amis de De La Soul, ont donc inspiré toute une génération de rappeurs U.S comme Mos Def, Nas, The Roots mais aussi, de ce côté-ci de l’Atlantique, des artistes comme La Rumeur ou Rocé.

    Extrait de leur premier album People’s instinctive travels and the paths of rhythm publié en 1991, le titre Can I quick it ? que nous vous proposons d’écouter est leur plus gros hit et tout de suite reconnaissable grâce au génial sample du Walk on the wild side de Lou Reed. Cette chanson d’A Tribe Called Quest elle-même a beaucoup été reprise par d’autres rappeurs comme Sage Francis, Jay-Z ou encore Drake plus récemment.

  • Voir en ligne : Réserver ce CD
  • Poster un commentaire
    - - -

    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 60 |