Mixmac - Le mur des sons actuels
Bienvenue sur le blog des musiques actuelles de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Replik
Tags Mixmac
Commentaires des membres de Mixmac

vendredi 6 décembre 2019

KRONIK : OUM

KRONIK : OUM

Après Soul of Morocco en 2013 puis Zarabi en 2015, la chanteuse marocaine Oum publie cet automne son troisième album, Daba, et c’est un pur bonheur pour nos oreilles.

Artiste souvent rattachée par les médias à la Nayda, ce courant artistique marocain attiré par les sonorités mêlant rythmes traditionnels et urbains, Oum El Ghaït Ben Essahraoui de son vrai nom était d’abord destinée à l’architecture avant de choisir d’embrasser une carrière musicale très réussie puisque, après avoir conquis le public marocain, sa notoriété est de plus en plus internationale.

Cet album est une pure invitation au voyage, on peut ainsi retrouver des influences traditionnelles, arabes et sahraouis, mais aussi de petites sonorités soul, jazz et transe electro.
Oum a essentiellement composé les chansons mais elle a confié la direction artistique de cet album à la poétesse, chanteuse et oudiste palestinienne Kamilya Jubran.
Les rythmes sont souvent ici langoureux, envoûtants, avec parfois un oud qui côtoie des cuivres, l’orchestration est globalement acoustique.

La voix de la chanteuse est sensuelle, douce et singulière et ses textes, exprimés en darija, l’arabe dialectal marocain, superposent sur cette musique universelle des thèmes sur la nature menacée, le statut des femmes ou le sort réservé aux migrants.

Jetez une oreille attentive à ce mélange charmant de transe gnaouie et de soul, vous ne serez pas déçus...

  • Voir en ligne : Réserver ce CD
  • Poster un commentaire
    - - -

    vendredi 29 novembre 2019

    KRONIK : THE TESKEY BROTHERS

    KRONIK : THE TESKEY BROTHERS

    Attention ! Enorme coup de coeur à vous présenter aujourd’hui avec le nouvel album des quatre australiens The Teskey Brothers, baptisé Run Home Slow et paru chez Decca Records.

    Ce groupe, originaire de la région de Melbourne, a été fondé en 2008 par les deux frères Teskey, avec Josh qui officie au chant et à la guitare et Sam lui aussi à la six cordes, les frangins étant accompagnés de deux amis d’enfance, Brendon Love à la basse et Liam Gough aux percussions.
    Chez les Teskey tout le monde est fan de la maison Stax Records, celle qui a soutenue durant les années 60 de magnifiques artistes comme Otis Redding, Sam & Dave ou encore Albert King, maison alors concurrente de la célèbre Motown.

    Après un premier essai publié en 2017, ils reviennent enfin avec leur soul & blues irrésistible, proposant une musique entrainante et captivante, avec de purs sons old school.
    Cet album a été merveilleusement produit par Paul Butler, qui avait auparavant officié aux côtés de Michael Kiwanuka ou d’Andrew Bird, le magicien de la console leur apporte notamment ici de somptueux arrangements et les a amené à accepter la présence d’une section cuivres sur certains titres.
    En plus de la soul music et du blues, on peut entendre aussi ça et là quelques petites touches de rock sudiste, de folk et de gospel qui ne sont pas pour nous déplaire...
    Vous succomberez aussi à coups sûr à la magnifique voix chaude et éraillée du chanteur qui vous donne directement des frissons.

    La musique des Teskey Brothers se déguste grâce à ces deux frères surdoués dans l’art de la ballade, ce groupe est pour nous l’une des plus grosses révélations de cette année 2019 qui se termine !

  • Voir en ligne : Réserver ce CD
  • Poster un commentaire
    - - -

    mardi 17 septembre 2019

    KRONIK : NAIROD YARG

    KRONIK : NAIROD YARG

    Nairod Yarg ? Tentez ce nom à l’envers et vous trouverez un personnage d’un roman d’Oscar Wilde, Dorian Gray, célèbre dandy irlandais fictif.

    Nouveau venu sur la scène régionale très prolifique en matière de post-punk (Israel Regardie, The Hi-Lites, East, etc), le duo Nairod Yarg a été fondé durant l’été 2018 par Sebastien Ficagna et Rudy Centi mais les deux acolytes ont en fait déjà de la bouteille puisqu’ils ont participé auparavant aux aventures des groupes Adam’s Pick, The Naked Man, Dead Soul Rising et surtout Plastic People.

    Dès octobre 2018 Nairod Yarg présentait une excellente reprise du titre These Boots Are Made For Walkin de Nancy Sinatra.
    Le duo a pas mal tourné ces derniers mois, notamment au Radiant de Caluire aux côtés de Nellie Olson (composé d’anciens membres du Voyage De Noz et d’Aurelia Kreit) ou encore en première partie du mythique Christian Death au Rock’n’Eat de Vaise.

    Le combo publie ce mois-ci son premier album éponyme composé de 11 titres sous influence cold-wave, garage rock, noisy rock et electro, un opus auto-produit et financé grâce au crowd-funding sur lequel on retrouve des guitares distordues et une basse omniprésente accompagnées d’une boîte à rythme déchaînée.

    Afin de fêter dignement cette publication, vous pourrez profiter en live de Nairod Yarg le jeudi 26 septembre au Rock’n’Eat aux côtés d’un autre digne représentant de la scène post-punk lyonnaise, le trio Rank.

  • Voir en ligne : Réserver ce CD
  • Poster un commentaire
    - - -

    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 35 |