Mixmac - Le mur des sons actuels
Bienvenue sur le blog des musiques actuelles de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Replik
Tags Mixmac
Commentaires des membres de Mixmac

mardi 17 septembre 2019

KRONIK : NAIROD YARG

KRONIK : NAIROD YARG

Nairod Yarg ? Tentez ce nom à l’envers et vous trouverez un personnage d’un roman d’Oscar Wilde, Dorian Gray, célèbre dandy irlandais fictif.

Nouveau venu sur la scène régionale très prolifique en matière de post-punk (Israel Regardie, The Hi-Lites, East, etc), le duo Nairod Yarg a été fondé durant l’été 2018 par Sebastien Ficagna et Rudy Centi mais les deux acolytes ont en fait déjà de la bouteille puisqu’ils ont participé auparavant aux aventures des groupes Adam’s Pick, The Naked Man, Dead Soul Rising et surtout Plastic People.

Dès octobre 2018 Nairod Yarg présentait une excellente reprise du titre These Boots Are Made For Walkin de Nancy Sinatra.
Le duo a pas mal tourné ces derniers mois, notamment au Radiant de Caluire aux côtés de Nellie Olson (composé d’anciens membres du Voyage De Noz et d’Aurelia Kreit) ou encore en première partie du mythique Christian Death au Rock’n’Eat de Vaise.

Le combo publie ce mois-ci son premier album éponyme composé de 11 titres sous influence cold-wave, garage rock, noisy rock et electro, un opus auto-produit et financé grâce au crowd-funding sur lequel on retrouve des guitares distordues et une basse omniprésente accompagnées d’une boîte à rythme déchaînée.

Afin de fêter dignement cette publication, vous pourrez profiter en live de Nairod Yarg le jeudi 26 septembre au Rock’n’Eat aux côtés d’un autre digne représentant de la scène post-punk lyonnaise, le trio Rank.

Poster un commentaire
- - -

mercredi 20 mars 2019

KRONIK : J.S. ONDARA

KRONIK : J.S. ONDARA

Attention, chef d’oeuvre ! Nous pouvons tout de suite vous assurer que cette Kronik figurera dans quelques années dans notre rubrique Kultissime...

Soit le premier album de J.S. Ondara, Tales Of America, jeune kényan de la capitale Nairobi, installé depuis quelques années aux Etats-Unis chez une membre de sa famille déjà exilée au pays de l’Oncle Sam.
Notons que cette dernière vit à Minneapolis, la ville où Bob Dylan a fait ses débuts, or J.S. Ondara est un fan absolu du récent Prix Nobel de Littérature. C’est dans cette métropole qu’il est vite repéré grâce aux scènes ouvertes qu’il fréquente dans des petites salles par le mythique label de jazz Verve, le même qui produisit des artistes aussi prestigieux que Charlie Parker, Billie Holiday ou encore Ella Fitzgerald.

Auteur-compositeur, J.S. Ondara propose une folk puissante et élégante teintée de blues. Pas de grosse production sur cet album, pas d’effets inutiles, une simple guitare acoustique mélancolique accompagnée d’une voix vibrante et profonde qui nous rappelle parfois celle de Michael Kiwanuka.
Les titres sont pleins de beauté et de pureté, un peu à l’image de l’artiste et de son visage presque enfantin.
Accompagné sur quelques morceaux d’invités comme Andrew Bird ou Joey Ryan du combo The Milk Carton Kids, le jeune kényan compose des ballades folk très contemporaines et dépouillées, nous rappelant parfois celles d’Iron & Wine ou de Ray Lamontagne.

Si vous voulez écouter une musique qui vous donne le frisson, J.S Ondara et son premier album Tales Of America méritent toute votre attention...

  • Voir en ligne : Réserver ce CD
  • Poster un commentaire
    - - -

    vendredi 8 mars 2019

    KRONIK : CHANCHA VIA CIRCUITO

    KRONIK : CHANCHA VIA CIRCUITO

    Depuis quelques années l’Argentine est au coeur d’un grand chantier musical qui explore l’héritage folklorique sud-américain à travers l’electro, ses meilleurs représentants étant La Yegros, King Coya ou encore Chancha Via Circuito.

    De son vrai nom Pedro Canale, ce dernier vient de la capitale argentine Buenos Aires et publie son cinquième opus intitulé Bienaventuranza sur lequel il poursuit son exploration des nouvelles tendances de la musique sud-américaine, notamment la digital cumbia, cette fusion de musiques electro et de cumbia, à laquelle il rajoute des sonorités afro-dance, dub et downtempo.
    Très agréable mélange avec une electro aux sons des tambours et de la flûte, ce producteur et DJ compose une folk numérique qui vous fait voyager grâce à des sonorités entrainantes cosmopolites et chaleureuses.

    Le nom de scène de Chancha Via Circuito est à lui tout seul une invitation au voyage puisqu’il provient du surnom donné par les habitants de Buenos Aires au train qui relie la capitale argentine à sa banlieue.
    Nous vous invitons à jeter une oreille sur la musique de ce sorcier argentin de l’electro...

  • Voir en ligne : Réserver ce CD
  • Poster un commentaire
    - - -

    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 34 |