Mixmac - Le mur des sons actuels
Bienvenue sur le blog des musiques actuelles de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Replik
Tags Mixmac
Commentaires des membres de Mixmac

samedi 21 décembre 2019

KRONIK : KALLE KALIMA & KNUT REIERSRUD

KRONIK : KALLE KALIMA & KNUT REIERSRUD

Une belle découverte musicale à vous présenter aujourd’hui avec l’excellent album de Kalle Kalima et Knut Reiersrud, Flying Like Eagles, publié par le non moins excellent label de jazz très pointu Act Music qui compte dans son écurie de grands noms comme E.S.T, Yaron Herman, Nguyen Lê ou encore Youn Sun Nah.

Kalle Kalima est un guitariste finlandais, passionné par les musiques folkloriques traditionnelles américaines, mais aussi attiré par le jazz et le rock.
Knut Reiersrud, guitariste de son état lui aussi, est un norvégien découvert alors qu’il n’avait que 18 ans par le grand Buddy Guy, il a ensuite travaillé avec notamment Dr John ou Stevie Ray Vaughan. Plutôt tourné vers le pur blues, c’est un concepteur d’ambiance de génie.
Les deux acolytes sont accompagnés pour ce projet par deux new-yorkais, Phil Donkin à la basse et Jim Black à la batterie.

Mélangeant essentiellement du blues et du jazz fusion, Flying Like Eagles est un véritable album de guitares, dans lequel les deux virtuoses explorent les multiples possibilités de leurs instruments. On peut ici observer leur parfaite complémentarité, ce qui est très étonnant puisqu’ils ne se connaissaient pas du tout avant l’enregistrement de cet opus.
On retrouve une musique planante, pleine de subtilité et de sensibilité, idéale pour une B.O de film, on pense notamment beaucoup à celle du film Paris, Texas composée par Ry Cooder.

Nous vous proposons en écoute le titre For What It’s Worth, une reprise de la chanson écrite par Stephen Stills en 1967 pour son groupe Buffalo Springfield.

  • Voir en ligne : Réserver ce CD
  • Poster un commentaire
    - - -

    vendredi 13 décembre 2019

    KRONIK : H-BURNS

    KRONIK : H-BURNS

    Si vous êtes à la recherche de la musique idéale pour de longs trajets nous avons une petite suggestion à vous faire : le dernier album de H-Burns, Midlife, est parfait pour la route, avec cette impression de voyager dans les grands espaces américains.

    Déjà le septième album pour ce drômois discret, le premier datant déjà de 2006, grand amoureux de rock, de folk et d’Amérique qui mélange parfaitement la folk dépouillée privilégiant les accroches de guitares sèches et les saturations à la Neil Young avec l’indie-pop des années 90.
    Renaud Brustlein, puisque c’est son nom, a produit lui-même cet opus, avec l’aide de Stuart Staples du groupe nord-américain Tindersticks.

    H-Burns est un créateur prodige de mélodies, à la manière d’Ellioth Smith ou plus récemment de Kurt Vile, il le prouve notamment sur le petit bijou qu’est la chanson Sister, un duo avec Kate Stables, une américaine vivant entre l’Angleterre et Paris et plus connue sous le nom de scène de This Is The Kit.

    Entre élans rock et folk dépouillée, Midlife est un magnifique recueil de 12 folk songs.

  • Voir en ligne : Réserver ce CD
  • Poster un commentaire
    - - -

    vendredi 6 décembre 2019

    KRONIK : OUM

    KRONIK : OUM

    Après Soul of Morocco en 2013 puis Zarabi en 2015, la chanteuse marocaine Oum publie cet automne son troisième album, Daba, et c’est un pur bonheur pour nos oreilles.

    Artiste souvent rattachée par les médias à la Nayda, ce courant artistique marocain attiré par les sonorités mêlant rythmes traditionnels et urbains, Oum El Ghaït Ben Essahraoui de son vrai nom était d’abord destinée à l’architecture avant de choisir d’embrasser une carrière musicale très réussie puisque, après avoir conquis le public marocain, sa notoriété est de plus en plus internationale.

    Cet album est une pure invitation au voyage, on peut ainsi retrouver des influences traditionnelles, arabes et sahraouis, mais aussi de petites sonorités soul, jazz et transe electro.
    Oum a essentiellement composé les chansons mais elle a confié la direction artistique de cet album à la poétesse, chanteuse et oudiste palestinienne Kamilya Jubran.
    Les rythmes sont souvent ici langoureux, envoûtants, avec parfois un oud qui côtoie des cuivres, l’orchestration est globalement acoustique.

    La voix de la chanteuse est sensuelle, douce et singulière et ses textes, exprimés en darija, l’arabe dialectal marocain, superposent sur cette musique universelle des thèmes sur la nature menacée, le statut des femmes ou le sort réservé aux migrants.

    Jetez une oreille attentive à ce mélange charmant de transe gnaouie et de soul, vous ne serez pas déçus...

  • Voir en ligne : Réserver ce CD
  • Poster un commentaire
    - - -

    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 38 |