Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Mixmac
Tags Replik
août 2018 :

Rien pour ce mois

juillet 2018 | septembre 2018

Commentaires des membres de replik

Sorties

vendredi 13 octobre 2017

L’URDLA

L'URDLA

A l’occasion des Journées du patrimoine, nous avons visité l’URDLA-Centre International estampe et livre. Un lieu unique et particulier à découvrir !

Installé à Villeurbanne, l’URDLA (Union Régionale de Développement de Lithographies d’Art) est un centre d’art dédié à l’estampe contemporaine qui regroupe des ateliers d’impression (lithographie, taille-douce, taille d’épargne, typographie), une galerie d’exposition et une librairie.

L’association relie la sauvegarde d’un patrimoine, le soutien à la création contemporaine et la diffusion des ses productions. L’URDLA sélectionne et invite une douzaine de plasticiens par an et leur offre la possibilité de s’emparer de l’estampe originale.

Des visites de l’URDLA et des expositions en cours à destination du grand public ainsi que des ateliers de pratiques amateures sont organisés tout au long de l’année.

Du 16 septembre au 18 novembre 2017, l’URDLA accueille l’exposition Constellation Scores de Rob Mazurek , exposition focus du programme Résonance de la 14ème Biennale d’Art contemporain.

Nous avons eu la chance d’assister, en plus de l’exposition, à une improvisation de Rob Mazurek devant l’une de ses lithographies.

Cornettiste émérite de la scène de Chicago, Rob Mazurek est aussi un compositeur, improvisateur et un artiste intermédia.

Ses projets solo s’articulent autour de l’expérimentation, notamment en s’orientant vers la musique concrète.

Par ailleurs, les visiteurs ont pu participer à des démonstrations d’un tirage en taille-douce par le taille-doucier. La taille-douce désigne l’ensemble des procédés de gravure en creux sur une plaque de métal. Elle s’oppose à la taille d’épargne. Dans la première, l’encre se dépose dans les creux, tandis que dans la seconde, l’encre est appliquée en surface. L’impression de la plaque de métal se fait sur une presse à taille-douce.
Le lithographe de l’URDLA a fait une démonstration du fonctionnement d’une presse lithographique. La lithographie (du grec lithos, « pierre » et graphein, « écrire ») est une technique d’impression qui permet la création et la reproduction à de multiples exemplaires d’un tracé exécuté à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire.

Et pour clore la visite, un atelier d’impression de matrices en linoléum était proposé aux visiteurs. Chaque participant pouvait repartir avec une linogravure.

Les visiteurs on pu passer un après-midi très agréable et instructif à l’URDLA.



Ne manquez surtout pas ce lieu magique !
L’entrée est libre et gratuite.

(Sophie)

  • Voir en ligne : Site officiel de l’URDLA
  • Poster un commentaire
    - - -

    mercredi 14 septembre 2016

    JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE : "MEYZIEU DEVOILE SES ARCHIVES"

    JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE : "MEYZIEU DEVOILE SES ARCHIVES"

    Dans le cadre des Journées Européennes du patrimoine, le service des archives met en scène ses précieux documents et objets du lundi 12 septembre au vendredi 4 novembre 2016 dans l’atrium de l’hôtel de ville.

    Découvrez les particularités du parcellaire de Meyzieu de 1701 et les secrets de la vie quotidienne majolane avec le conférencier Guy Milou.

    Le samedi 17 septembre :
    10h à l’Hôtel de Ville : Visite du service des archives
    14h30 à la Maison des associations : conférence "Pourquoi et comment s’intéresser au parcellaire de Meyzieu de 1701 ?"

    Conférence « La vie quotidienne à Meyzieu en 1701 » à la Maison des associations
    Le samedi 24 septembre à 14h30 et le mercredi 28 septembre à 18h

    Mais en fait qu’est ce qu’un parcellaire ?

    Le parcellaire de Meyzieu de 1701 est un document fiscal. Comme tel, il était bien utile aux autorités de l’époque pour faire payer l’impôt aux « rentiers de la terre », aux laboureurs, comme aux plus modestes propriétaires. Pour cette raison il recèle une foule d’informations sur la vie quotidienne de nos ancêtres, même si elles ne sont pas toujours faciles à appréhender.

    Le travail d’historien de Guy Milou a consisté à les analyser, à les classer, à les cartographier, à les recouper avec celles provenant d’autres sources, afin d’en tirer la substantifique moelle et de pouvoir nous faire le portrait de la petite communauté majolane à l’aube du Siècle des Lumières. Les multiples cartes qu’il a réalisées associent le Meyzieu de 1701 à la ville d’aujourd’hui. Axes de communication, habitat, activités agricoles, valeur des terres, familles implantées sur les différentes parcelles…
    Son travail nous permet réellement de pénétrer la vie quotidienne des Majolans à la fin du règne de Louis XIV.

    Et qui est Guy Milou ?

    Cet agrégé d’histoire est né à Dijon en 1946. Sa carrière, il l’a d’abord consacrée à l’enseignement – que ce soit dans les lycées français de Rabat et de São Paulo ou encore à l’Université de Bourgogne – avant d’exercer les fonctions de proviseur de 1995 à 2011.

    Sa passion pour le métier d’historien, il la doit sans doute à son maître médiéviste Robert Foltz, sous la direction duquel il a publié L’évolution du Bailliage de Dijon au XVe siècle. Elle l’animait toujours quand avec ses élèves et avec l’appui de la municipalité des Fourgs dans le Haut Doubs, il créa le musée d’Arts et Traditions Populaires de la ville.

    Président de l’association RHEVE, la présentation de l’activité de cette association ne vous avez pas échappé dans le Cap Meyzieu du mois d’avril 2016 (p.23 pour ceux qui l’avaient manqué) : « Un atelier de recherches historiques »

    La passion de l’histoire le tenait encore quand il prit sa retraite à Meyzieu et que les archivistes de la cité lui firent découvrir le parcellaire de 1701…

    Finalement, il s’est passé plein de choses en 1701...

    Alors qu’en janvier Frédéric III de Brandebourg se proclame premier roi de Prusse et se couronne lui-même à Königsberg (ville rebaptisée Kaliningrad après son annexion par les Soviétiques), le mois suivant les troupes françaises chassent les Hollandais des Pays-Bas espagnols.
    Mais c’est aussi l’année pendant laquelle le Parlement anglais vote l’Acte d’établissement (Act of Settlement) excluant les catholiques du trône anglais.

    Pour approfondir vos connaissances sur le patrimoine et l’Histoire, vous pouvez toujours écouter l’émission d’Emmanuel Laurentin, La Fabrique de l’Histoire sur France culture

    Et cela vous permettra aussi d’apprendre à maîtriser la notion de matrimoine...

    Poster un commentaire
    - - -

    samedi 24 janvier 2015

    LE FESTIVAL LES ONIRIQUES

    LE FESTIVAL LES ONIRIQUES

    Fortes du succès de leur première édition en 2013, les Oniriques reviennent à Meyzieu du 6 au 8 mars 2015, avec le thème "Vaisseaux et Odyssées".

    Programmations inédites, animations renforcées et interactivité tous azimuts seront les clés de voûte de ce deuxième opus, dont la ligne directrice vous invitera au voyage.

    Par ailleurs, nous souhaitons mettre en œuvre de nouvelles idées et ressources et ouvrir sur l’avenir des technologies, dont les Cultures de l’Imaginaire sont les fervents promoteurs.

    Proposer un décryptage des cultures alternatives nous semble plus que jamais un enjeu essentiel, tant sur le plan de la passerelle générationnelle que dans le sens d’une ouverture large sur le monde de demain.

    C’est pourquoi cette édition 2015 des Oniriques incitera chacun à rêver les yeux grands ouverts sur l’avenir, pour inventer de beaux après-demains…

    Découvrez sans plus attendre le site internet de cette nouvelle édition : www.lesoniriques.fr
    Si la version 2013 du site s’affiche, réactualisez votre navigateur avec la touche F5.

    La bande annonce de l’événement

    Bande-annonce Les Oniriques, festival des cultures de l'imaginaire - 2° édition from Ville de Meyzieu on Vimeo.

  • Voir en ligne : Site Les Oniriques
  • Poster un commentaire
    - - -

    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |