Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Mixmac
Tags Replik
Commentaires des membres de replik

Billets pour « Evénement »

samedi 7 avril 2018

ROBOCUP

ROBOCUP

La RoboCup est l’une des compétitions internationales de robotique les plus complètes et complexes au monde.


Elle fut proposée en 1996, par Hiroaki KITANO, afin de stimuler la recherche en matière de robotique au travers d’un défi historique : mettre au point une équipe de robots totalement autonomes capable de vaincre l’équipe championne du monde de football en 2050 .



Qu’est-ce que la RoboCup ?

Dans chacune des ligues, les robots agissent sans aucune intervention humaine.


La compétition réunit tous les ans des milliers de participants formant des centaines d’équipes venant d’une cinquantaine de pays. C’est l’un des événements technologiques les plus importants au monde en matière de recherche et d’éducation en robotique :

Le football reste l’épreuve historique. Introduite dès la première édition de la RoboCup en 1997, elle est déclinée en plusieurs ligues :

Au fil des années la compétition s’est enrichie de plusieurs épreuves, explorant des domaines plus appliqués, comme par exemple :

L’édition 2018 aura lieu à Montréal du 18 au 21 juin.

Et en France ?

En France, la RoboCup France aura lieu les 18-19-20 avril 2018 à Brest et la RoboCup France Junior les 3 et 5 mai 2018 à Bordeaux.


La RoboCup junior se décline en 3 ligues :


Football


Les élèves doivent développer des robots à roue capables de jouer à une version simplifiée du jeu mais de façon autonome.



On Stage


Les équipes doivent mettre au point un spectacle faisant appel à des robots et plus largement à des dispositifs mécatroniques.



Rescue


Les robots développés par les enfants doivent effectuer un parcours semé d’embuches.

Rhoban, l’équipe française du LaBRI (Laboratoire bordelais de recherche en informatique Université de Bordeaux) a gagné la RoboCup pour la deuxième fois à Nagoya (Japon) en juillet 2017.
Chaine YouTube de Rhoban


Une pré-candidature a été présentée pour organiser la RoboCup en France en 2020 à Bordeaux. Cette initiative a déjà reçu le soutien de la Région Nouvelle Aquitaine, de la métropole de Bordeaux et de l’Université de Bordeaux.


(Kennett)

  • Voir en ligne : Site de la Robocup (en anglais)
  • Poster un commentaire
    - - -

    vendredi 13 octobre 2017

    L’URDLA

    L'URDLA

    A l’occasion des Journées du patrimoine, nous avons visité l’URDLA-Centre International estampe et livre. Un lieu unique et particulier à découvrir !

    Installé à Villeurbanne, l’URDLA (Union Régionale de Développement de Lithographies d’Art) est un centre d’art dédié à l’estampe contemporaine qui regroupe des ateliers d’impression (lithographie, taille-douce, taille d’épargne, typographie), une galerie d’exposition et une librairie.

    L’association relie la sauvegarde d’un patrimoine, le soutien à la création contemporaine et la diffusion des ses productions. L’URDLA sélectionne et invite une douzaine de plasticiens par an et leur offre la possibilité de s’emparer de l’estampe originale.

    Des visites de l’URDLA et des expositions en cours à destination du grand public ainsi que des ateliers de pratiques amateures sont organisés tout au long de l’année.

    Du 16 septembre au 18 novembre 2017, l’URDLA accueille l’exposition Constellation Scores de Rob Mazurek , exposition focus du programme Résonance de la 14ème Biennale d’Art contemporain.

    Nous avons eu la chance d’assister, en plus de l’exposition, à une improvisation de Rob Mazurek devant l’une de ses lithographies.

    Cornettiste émérite de la scène de Chicago, Rob Mazurek est aussi un compositeur, improvisateur et un artiste intermédia.

    Ses projets solo s’articulent autour de l’expérimentation, notamment en s’orientant vers la musique concrète.

    Par ailleurs, les visiteurs ont pu participer à des démonstrations d’un tirage en taille-douce par le taille-doucier. La taille-douce désigne l’ensemble des procédés de gravure en creux sur une plaque de métal. Elle s’oppose à la taille d’épargne. Dans la première, l’encre se dépose dans les creux, tandis que dans la seconde, l’encre est appliquée en surface. L’impression de la plaque de métal se fait sur une presse à taille-douce.
    Le lithographe de l’URDLA a fait une démonstration du fonctionnement d’une presse lithographique. La lithographie (du grec lithos, « pierre » et graphein, « écrire ») est une technique d’impression qui permet la création et la reproduction à de multiples exemplaires d’un tracé exécuté à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire.

    Et pour clore la visite, un atelier d’impression de matrices en linoléum était proposé aux visiteurs. Chaque participant pouvait repartir avec une linogravure.

    Les visiteurs on pu passer un après-midi très agréable et instructif à l’URDLA.



    Ne manquez surtout pas ce lieu magique !
    L’entrée est libre et gratuite.

    (Sophie)

  • Voir en ligne : Site officiel de l’URDLA
  • Poster un commentaire
    - - -

    lundi 2 octobre 2017

    BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN DE LYON

    BIENNALE D'ART CONTEMPORAIN DE LYON

    Depuis le 20 septembre et jusqu’au 7 janvier 2018 se déroule la 14e Biennale d’art contemporain de Lyon.

    Cet événement, un des seuls autour de l’art contemporain de la région, est incontournable !







    La Biennale d’art contemporain 2017

    Cette année le thème choisi est : Mondes flottants.
    Il s’inspire d’un citation de Charles Baudelaire :

    Le moderne c’est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art dont l’autre moitié est l’éternel et l’immobile.

    Voici comment Emma Lavigne, commissaire invité de la biennale, décrit ce thème :

    C’est dans le contexte d’une mondialisation galopante générant une constante mobilité et l’accélération des flux, cette “ liquidité ” du monde et des identités analysée par le sociologue Zygman Bauman, que la Biennale explore l’héritage et la portée du concept de "moderne" dans la création actuelle, selon la définition qu’en fit le poète Baudelaire, qui envisage le moderne comme "le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art dont l’autre moitié est l’éternel et l’immobile". La Biennale se déploie comme un paysage mobile et atmosphérique en expansion, qui se recompose sans cesse, à l’image de certains chefs-d’œuvre de la modernité provenant, dans le cadre des quarante ans de l’institution, du Centre Pompidou - Musée national d’art moderne, tels que la partition aléatoire de formes suspendues dans l’espace de Calder, ou les peintures de Fontana ouvrant sur des cosmogonies infinies.

    La Biennale est installée sur trois lieux différents : le Musée d’art contemporain de Lyon, la Sucrière et un dôme déployé place Antonin Poncet.

    Pour en savoir plus sur le festival (infos pratiques...), rendez-vous ici

    Veduta à la médiathèque

    Dans le cadre de cette biennale, la médiathèque de Meyzieu propose plusieurs rendez-vous pour découvrir avec un médiateur les œuvres phares de cet événement !
    Ces rendez-vous sont proposés en partenariat avec la Biennale, dans le cadre du projet Veduta. Ce projet a pour but de faire rayonner la Biennale dans toute la région lyonnaise en proposant un peu partout des animations telles que celle-ci, en lien avec l’événement.

    Rencontre avec une œuvre

    Rejoignez un médiateur pour une première rencontre autour d’une œuvre à la médiathèque.
    Après une pause déjeuner, la journée se poursuivra à 15h par une visite guidée de l’exposition du Musée d’Art Contemporain de Lyon.
    Votre entrée, offerte pour toute participation, donne ensuite accès aux autres lieux d’exposition pendant toute la durée de la Biennale.

    Voici les différentes dates proposées :
    - Le Samedi 7 octobre de 11h à 16h30
    - Le Samedi 16 décembre de 11h à 16h30

    Le Samedi 25 novembre de 9h30 à 13h, la médiathèque propose également une autre animation en lien avec la Biennale.

    Montez à bord d’une œuvre d’art mobile qui vous propose de retrouver votre âme d’enfant. Histoires du soir, de l’artiste Taiwanais Lee Mingwei vous permettra d’écouter une histoire lue seulement pour vous par une conteuse !

    Les inscriptions pour ces animations se font deux semaine avant chaque date sur internet, par téléphone ou directement à la médiathèque.
    Ces animations sont ouvertes à tous (les mineurs doivent être accompagnés des parents).

    Concours de poésie

    Pendant cet événement, un concours de poésie est également proposé autour du thème "Les mondes flottants". Proposé en collaboration avec le magazine Télérama, il est ouvert à tous et est totalement gratuit.

    Pour connaitre toutes les règles de participation, rendez-vous ici

    Les participations sont ouvertes jusqu’au 13 octobre, alors à vos stylos (ou claviers !) !

    Poster un commentaire
    - - -

    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |