Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Mixmac
Tags Replik

Billets pour « Auteur »

vendredi 2 novembre 2018

ELISE FONTENAILLE : UNE AUTEURE A (RE)DECOUVRIR !

ELISE FONTENAILLE : UNE AUTEURE A (RE)DECOUVRIR !

Née en 1960, à Nancy, Élise Fontenaille a suivi des études de sociologie et d’ethnologie à Bordeaux et à Toulouse. D’abord journaliste à Paris, elle part vivre à Vancouver au Canada pendant deux ans, et travaille comme attachée de presse au consulat de France. C’est de retour à Paris et pendant une période de chômage qu’elle décide d’écrire son premier roman, La Gommeuse, qu’elle publie chez Grasset, en 1997.

S’en suit une quarantaine d’ouvrages pour la jeunesse et les adultes publié chez les éditeurs Rouergue, Grasset, Stock ou encore Calmann-Levy.
Ses années de vie au Canada lui inspireront plusieurs romans dont Les Disparues de Vancouvert , Unica ou encore La Cérémonie d’hiver.

L’Histoire ou les fait divers sont aussi des thèmes que l’on retrouve souvent chez Elise Fontenaille. Dans la collection DoAdo de chez Rouergue, l’auteure nous plonge tour à tour dans les dernières heures de l’Empire Inca, en République Dominicaine sous dictature ou encore dans les rues de Paris avec Banksy.

Récompensée à de nombreuses reprises pour son œuvre, son dernier ouvrage est un album pour enfants tiré une nouvelle fois d’un fait réel. On y suit le voyage d’un chat, d’Irak en Norvège, qui après s’être perdu pendant la fuite de sa famille, compte bien retrouver ses maîtres !

Quelques romans à lire

Le Garçon qui volait des avions

La véritable histoire de Colton Harris-Moore, un ado américain de 16 ans, arrêté en juillet 2010 après avoir volé des dizaines de voitures, de bateaux… et même d’avions. Pendant deux ans, il a vécu en homme libre et sauvage sur un archipel d’îles, au large de Seattle. Il est devenu un héros de légende pour la jeunesse américaine.






Trois sœurs et le dictateur

Mina, une adolescente américaine, se rend pour la première fois en République dominicaine, le pays d’origine de son père. Elle fait la rencontre de sa grand-tante, qui va lui révéler le destin tragique de sa grand-mère, Minerva Mirabal. Adolescente encore, cette dernière a tenu tête au dictateur de l’époque, Rafael Trujillo, qui voulait en faire sa maîtresse...






La Révolte d’Eva

Éva et ses quatre sœurs vivent sous l’emprise d’un père violent, admirateur d’Adolf Hitler. Personne dans le village n’ose s’affronter à lui. Sauf Éva, qui est la plus jolie de la famille et aussi la plus rebelle. Jusqu’à la tragédie...
Disponible à la médiathèque






La Cité des filles-choisies

En 1995, des chercheurs ont trouvé au sommet du mont Ampato au Pérou la momie d’une adolescente, conservée dans les glaces depuis le XVIe siècle. C’est son histoire que l’on découvre, celle d’une jeune inca qui après avoir goûté aux joies de la capitale, Cuzco, assiste horrifiée à la chute d’un empire.






Blue Book

Il est une chose dont peu se souviennent, c’est que l’Allemagne fut une puissance colonisatrice. De 1883 à 1916, elle occupa ce qu’on appelait alors le Sud-Ouest africain, l’actuelle Namibie. Il en est une autre que beaucoup ignorent, c’est que cette colonie fut le théâtre du premier génocide du XXe siècle. Un génocide oublié, occulté même, car le premier rapport officiel – le fameux Blue Book – sur le massacre des Hereros et des Namas fut soustrait à la connaissance du public en 1926.
Disponible sur notre bibliothèque numérique


Kill the Indian in the Child

Comme tous les jeunes Indiens, Mukwa, 11 ans, est envoyé à Sainte-Cécilia, un pensionnat canadien dont l’éducation est confiée à des religieux. Malheureusement, cet établissement ne ressemble en rien à une école traditionnelle. Pour tout apprentissage, le jeune Ojibwé découvre l’humiliation, la privation de nourriture, les mauvais traitements... Car le mot d’ordre est "Kill the Indian in the child" : éliminer l’Indien dans l’enfant, lui faire oublier sa culture, sa religion, ses origines. Mais Mukwa se rebelle, décide de fuir et de rejoindre son père trappeur, dans la forêt...
Disponible à la médiathèque


L’Extraordinaire voyage du chat de mossoul raconté par lui-même

Il était une fois un chat extraordinaire, et ce chat, c’est moi !
Je vivais à Mossoul chez ma maîtresse, Samarkand, et je ronronnais à longueur de journée : le chat le plus heureux du monde ! Mais un jour, les hommes en noir ont envahi la ville. Nous nous sommes enfuis, nous avons traversé des frontières et moi, pour la première fois, j’ai vu la neige et la mer. Oui mais voilà : je me suis perdu ! Et bien croyez-moi ou pas : c’est très loin tout au nord que j’ai retrouvé ma famille. De l’Irak à la Norvège, ça en fait un bout de chemin, mais c’est ce qui s’est vraiment passé ! Et moi je suis toujours le chat le plus heureux du monde !

Et pour assister aux retrouvailles entre le courageux chat et sa famille, c’est par ici


Bonnes lectures !


(Charlotte)

Poster un commentaire
- - -

mercredi 20 juin 2018

FOCUS SUR... LE SCENARISTE DE BD WILFRID LUPANO

FOCUS SUR... LE SCENARISTE DE BD WILFRID LUPANO

Wilfrid Lupano est né à Nantes en 1971, mais c’est à Pau qu’il passe la plus grande partie de son enfance.

Ses parents lui ont transmis leur passion pour la bande dessinée et lui ont permis très jeune de s’immerger dans cet univers riche et diversifié.
Même si c’est à une pratique assidue du jeu de rôle qu’il doit son imaginaire débridé et son goût pour l’écriture.






Pour payer ses études, il travaille dans un bar et rencontre Roland Pignault et Fred Campoy et c’est avec eux qu’il fait sa première BD comme scénariste avec le personnage de Little Big Joe .

Il s’inspire de nombreux univers qui vont du cinéma, en passant par la littérature classique mais aussi la science fiction. Il reste aussi dans la réalité en s’inspirant des bars et autres vies de lieux nocturnes qui sont pour lui de formidables laboratoires de la nature humaine.

Aucun genre ne lui échappe et son nom surgit dans les styles et genres les plus variés. Son public n’est pas non plus défini et il écrit autant pour les adultes que pour les enfants.

Les thématiques abordées dans ses BD ont toujours un fond critique et ses personnages sont attachants, décalés et révélés par un humour subtil, plein de poésie et d’intelligence, au gré des dialogues et des situations.

Quelques exemples de son travail

Quand le cirque est venu

Le général George Poutche, ce qu’il aime, c’est L’ORDRE ! L’ordre ET les médailles !!! Alors quand, un beau jour, un cirque débarque en ville, avec ses saltimbanques, ses zozos de chapiteau, tous différents, tous bizarres, ça ne lui plaît pas du tout !

Une histoire racontée de manière simple, qui permet de s’interroger sur la liberté d’expression et la censure.






Les Vieux fourneaux

Les Vieux Fourneaux raconte les aventures de trois septuagénaires, amis depuis leur plus tendre enfance : Antoine, Emile et Pierrot. Chacun a suivi sa route, chacun a fait ses choix, chacun a fondé (ou pas) une famille. Séquelles, souvenirs, fragments de vies (presque) passées. Il reste pourtant à ces trois-là de belles choses à vivre, et une solide amitié chevillée au corps…

Les dialogues sont savoureux et pertinents, les personnages hauts en couleur sont terriblement attachants. Série en quatre tomes.




Le Loup en slip

Le théâtre du Loup en slip découvert dans Les vieux fourneaux prend vie ! Le loup terrorise la forêt et ses habitants qui vivent continuellement dans la peur de se faire croquer les fesses. Jusqu’au jour où le loup descend dans la forêt... Méconnaissable ! Le loup ne fait plus peur du tout, il n’a plus le regard fou ni les poils dressés ! Mais comment vivre sans la peur, quand la peur est devenue l’unique moteur ?

Un album drôle et décalé qui dénonce, mine de rien, le trop plein d’informations et les apparences souvent trompeuses. Suivi de Le Loup en slip se les gèle méchamment.






Et plein d’autres !

 « La BD, par le biais d’un savant dosage de divertissement et d’avertissement, amène ainsi à réfléchir sur des sujets graves, avec la légèreté nécessaire pour atteindre un public plus large. »

(Nadine)

Poster un commentaire
- - -

jeudi 11 janvier 2018

LA NUIT TIM BURTON

LA NUIT TIM BURTON

Dans le cadre de la rétrospective Tim Burton du mardi 9 janvier au dimanche 4 mars, l’Institut Lumière a décidé de rendre hommage au réalisateur culte.

Après les nuits Batman, Alien, Mangas, l’institut nous propose en effet de nous replonger dans l’univers fantastique et si particulier du cinéaste Tim Burton.
Si vous avez raté la soirée du 2 décembre, c’est l’occasion de vous rattraper, le samedi 13 janvier, et de découvrir ou redécouvrir son monde macabre, ainsi que son humour noir et décalé !

N’ hésitez pas à visiter le site de l’Institut Lumière pour plus d’informations.

Au programme


Vous assisterez à la projection de quatre films, qui font partie de ses plus grands succès au box-office.

À 20h30 Beetlejuice (1988, 1h32)

Pour avoir voulu sauver un chien, Adam et Barbara Maitland passent tout de go dans l’autre monde. Peu après, occupants invisibles de leur antique demeure, ils la voient envahie par une riche et bruyante famille new-yorkaise. Rien à redire jusqu’au jour où cette honorable famille entreprend de donner un cachet plus urbain à la vieille demeure. Adam et Barbara, scandalisés, décident de déloger les intrus. Mais leurs classiques fantômes et autres sortilèges ne font aucun effet. C’est alors qu’ils font appel à un "bio-exorciste" freelance connu sous le sobriquet de Beetlejuice.








À 22h45 Edward aux mains d’argent (1990, 1h45)

Edward Scissorhands n’est pas un garçon ordinaire. Création d’un inventeur, il a reçu un cœur pour aimer, un cerveau pour comprendre. Mais son concepteur est mort avant d’avoir pu terminer son œuvre et Edward se retrouve avec des lames de métal et des instruments tranchants en guise de doigts.












À 1h Mars Attacks (1996, 1h46)


Effervescence sur la planète Terre. Les petits bonshommes verts ont enfin décidé de nous rendre visite. Ils sont sur le point d’atterrir dans leurs rutilantes soucoupes. La fièvre des grands jours s’empare de l’Amérique dans une comédie de science-fiction nostalgique des années cinquante.












Et enfin pour les plus courageux, à 3h15 Sleepy Hollow (1999, 1h45)

Ichabod Crane se réveille après un sommeil de près de deux siècles et demi. Il a traversé le temps avec un mystère qui date de l’époque des Pères Fondateurs de l’Amérique. Coincé à notre époque contemporaine, où la technologie a pris place et les mœurs ont évolué, celui-ci trouve une alliée inattendue en la personne d’Abbie Mills, lieutenant de police à Sleepy Hollow. Tous les deux ont un rôle à jouer dans les évènements qui se préparent, et une apocalypse à éviter.









Qui est Tim Burton ?*


* Si tant est qu’il faille encore le présenter !

Son style

Tim Burton s’est d’abord un style, avec ses lunettes et ses cheveux en pétard.


Sa biographie et filmographie si dense

Timothy Walter Burton, dit Tim Burton, est un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma américain, né le 25 août 1958 à Burbank (Californie).

Adepte du fantastique et influencé par Edgar Allan Poe, il est largement reconnu comme étant bon conteur et graphiste ; il signe notamment la mise en scène de Beetlejuice, Batman, Edward aux mains d’argent, Batman : Le Défi, Ed Wood, Sleepy Hollow, Big Fish, Charlie et la Chocolaterie, Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street, Alice au pays des merveilles (sa plus grande réussite commerciale et un des succès commerciaux majeurs de l’histoire du cinéma), Dark Shadows ainsi que Miss Peregrine et les Enfants particuliers.

Ses acteurs fétiches sont Johnny Depp, qu’il dirige à huit reprises, et Helena Bonham Carter, son ex-compagne et mère de ses deux enfants.

Tim Burton produit et rédige également le scénario de L’Étrange Noël de monsieur Jack, réalisé par Henry Selick, puis finance et coréalise Les Noces funèbres et enfin coécrit, produit et met en scène Frankenweenie, trois films d’animation utilisant la technique du stop motion et des marionnettes qui évoluent dans des décors réels.



La pâte Tim Burton

Son cinéma se caractérise par un défilé de monstres et de créatures et un mélange d’humour noir, d’ironie et de macabre. Restant fidèle à son style, le cinéaste explore plusieurs genres qu’il enchevêtre par moments : film d’épouvante, drame intimiste, conte, mélodrame, biographie filmée, film de science-fiction, comédie, film d’époque, comédie musicale ou encore film d’action.
Ses histoires mettent en scène des personnages marginaux ou des êtres hors-normes, face à la médiocrité du monde. On y décèle une grande influence du cinéma fantastique, du cinéma expressionniste allemand ainsi que des films de la Hammer Productions, à la fois pastichés et célébrés.

Tim Burton fait partie des cinéastes qui parviennent à concilier succès critique et commercial.
Ainsi, comme vous l’aurez compris, le cinéaste aime particulièrement aborder des thèmes difficiles et dérangeants.


Tim Burton à la médiathèque

Si vous ne pouvez pas participer à cet évènement, SURTOUT PAS DE PANIQUE (!) , nous vous proposons, au sein de la médiathèque, d’emprunter des DVD et des livres de Tim Burton.

Ainsi, en secteur son et images, vous trouverez les quatre films projetés lors de cette nuit spéciale :

Mais aussi, les autres incontournables succès :

Ou encore,

Mais vous pourrez également frissonner, rire, et vous évader en lisant par exemple L’étrange Noël de Monsieur Jack
Jack Skellington, grand organisateur de la fête d’Halloween dans la ville du même nom, découvre par hasard Noël. Il décide alors d’importer cette nouvelle fête en faisant kidnapper le Père Noël.


Pour aller plus loin, et si vous désirez en apprendre d’avantage sur le cinéaste mis à l’honneur, nous vous proposons de lire : Tim Burton : le catalogue de l’exposition. Ce catalogue permet de découvrir les talents de dessinateur, peintre, vidéaste, photographe, inventeur de sculptures bigarrées et stupéfiantes du réalisateur culte.

Ainsi que le livre d’Antoine de Baecque, Tim Burton.

Dumbo prochaine pépite de Tim Burton ?

Avis aux fans inconditionnels : Tim Burton a décidé de collaborer encore une fois avec les studios Disney et nous prépare un remake du célèbre Dumbo !

La sortie de ce nouveau projet est prévue pour mars 2019. Le tournage a actuellement lieu à Londres, mais la première image a filtré ! Et le moins que l’on puisse dire, mais comme on pouvait s’y attendre aussi, c’est que le Dumbo « à la Burton » fait bien plus peur que l’adorable éléphant que l’on connait tous !

Tim Burton affectionne tout particulièrement revisiter les grands classiques, et cela lui réussit plutôt bien, alors pourquoi pas ?


(Mélinda)

Poster un commentaire
- - -

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |