Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Mixmac
Tags Replik
Commentaires des membres de replik

Billets pour « Ipad »

mardi 5 septembre 2017

MONUMENT VALLEY 2 : LA SUITE DU JEU ENCHANTEUR

MONUMENT VALLEY 2 : LA SUITE DU JEU ENCHANTEUR

Monument Valley est un jeu qu’on ne présente presque plus ! Un petit bijou du jeu vidéo sur tablette et smartphone, classé encore parmi les meilleurs.

Depuis le 5 juin, le deuxième opus est disponible sur l’Apple Store et très bientôt sur le Google Play Store. Un nouveau coup de cœur en perspective ?






Le premier volet est sorti en 2014, créé par le studio anglais Ustwo Games.

C’est un jeu très visuel, s’appuyant sur des illusions d’optiques. Le joueur incarne le personnage d’une petite princesse, nommée Ida, à travers une succession de tableaux tout aussi beaux et magiques visuellement que complexes à résoudre.

C’est un puzzle-game, un jeu où il faut résoudre des énigmes en modulant avec ses doigts l’architecture des ilots.

L’univers est inspiré des tableaux du peintre hollandais M.C. Escher. Plusieurs œuvres de cet artiste représentent des constructions architecturales impossibles et infinies, comme vous pouvez le voir sur l’image ci-contre.

Plus le jeu avance, plus il se complexifie. Chaque puzzle devient de plus en plus dur à résoudre.



Le deuxième opus est arrivé en surprenant tout le monde, sans avoir été annoncé longtemps à l’avance. C’est visiblement là encore un jeu d’une très grande qualité, largement chroniqué sur les sites spécialisés.

Ce n’est cependant pas une suite directe du premier volet, vous devez « guider une mère et sa fille le long d’une épopée qui vous fera traverser des structures magiques, découvrir des chemins éthérés et résoudre des énigmes enchanteresses dans le but de percer les secrets de la Géométrie Sacrée », comme le synopsis l’indique.

Le principe reste cependant exactement le même, résoudre des puzzles pour avancer. mais cette fois-ci ce n’est plus avec un personnage mais deux qu’il faudra composer. Inutile donc de dire que l’interaction entre les deux personnages est essentielle pour résoudre les énigmes.

Que ce soit le premier jeu ou sa suite, ils sont à la fois de vrais casses-têtes, mais aussi des jeux magiques, bluffant d’un point de vue graphique et qui vous emportent complètement dans un autre monde.
Ce sont des jeux accessibles à partir de 6-7 ans et qui sont ensuite destinés à tous les publics, autant aux adultes, qu’aux enfants. Le jeu parfait pour jouer en famille.

Ce second opus, même s’il ne se démarque pas par une grande singularité, nous émerveille tout autant que le premier.


Pour voir un peu plus à quoi ressemble ce jeu, voici sa bande-annonce :



Vous pouvez d’ores et déjà tester ces jeux chez vous en les téléchargeant sur vos équipements :


Monument Valley
Pour le télécharger sur Apple [4,49€]
Pour le télécharger sur Android [2,99€]






Monument Valley 2
Pour le télécharger sur Apple [5,49€]
Pour le télécharger sur Android [préinscription]






Mais vous pouvez aussi venir les tester sur les tablettes de la médiathèque.
Le premier opus est disponible sur les tablettes Samsung de la médiathèque, qui sont disponibles à la consultation les mercredis et samedis matin Côté Rue.
Le second opus sera également proposé, dès que l’application sera disponible sur Android.


Pour en savoir plus sur notre service Applithèque et sur notre sélection d’applications, cliquez ici.


(Cindy)

Poster un commentaire
- - -

mercredi 21 juin 2017

OLD MAN’S JOURNEY : NOUVELLE PEPITE NUMERIQUE

OLD MAN'S JOURNEY : NOUVELLE PEPITE NUMERIQUE

Old man’s journey est une des dernières créations d’applications numériques et c’est aussi un énorme coup de cœur !

Ce jeu, créé par le studio espagnol Broken Rules, est une vraie petite merveille !







Il est tout d’abord très visuel. Les illustrations, splendides et très colorées nous transportent dans un autre monde.
C’est aussi un jeu profond voire presque narratif dans lequel on suit véritablement le personnage, qui au fil de son voyage se remémore plusieurs moments importants de sa vie. On s’attache donc beaucoup à lui.
Mais c’est également une forme de "puzzle game", ou autrement dit un jeu où il faut résoudre des casses-têtes pour avancer.

Un jour, un vieil homme reçoit une lettre. Il prend alors son sac, sa canne et décide immédiatement de partir en voyage. On n’apprend qu’à la fin la raison de ce dernier.

Commence alors une longue aventure à pied, mais aussi parfois en train, en bateau ou en camion.
Lorsque le vieil homme s’assied pour faire une pause, il se remémore son passé, laissant place alors à de mini-cinématiques.

Notre objectif à nous joueur est donc d’aider ce personnage à arriver à destination. On doit résoudre de nombreux casses-têtes qui se complexifient au fur et à mesure de l’avancée du jeu. En général, il faut moduler le paysage avec ses doigts (déplacer des collines notamment) afin de permettre au vieillard de passer. De nombreuses autres interactions, utiles ou non à l’avancée du jeu, sont aussi intégrées.




C’est un jeu à la fois très calme et relaxant, très poétique également mais aussi animé par de nombreux casses-têtes qui portent bien leur nom.
La durée de vie du jeu est d’environ 2h. Mais la fin arrive presque trop vite tant le jeu est agréable. La scène finale est d’ailleurs très belle et émouvante, ce qui clôt en beauté l’expérience.

Accessibles aux enfants seuls dès 6 ans environ, ce jeu plaira vraiment à tout âge !

Pour voir un peu plus à quoi ressemble ce jeu, voici sa bande annonce :

Ce jeu est disponible sur IOS, Android, Mac et PC au prix de 5,50 à 7,5 €.
Pour télécharger l’application :
Sur Ipad, cliquez ici
Sur Android, cliquez ici
Sur PC, cliquez ici

L’application est également disponible sur les tablettes Ipad de la médiathèque, qui sont disponibles à la consultation les mercredis et samedis matin Côté Rue.

Pour en savoir plus sur notre service Applithèque et sur notre sélection d’applications, cliquez ici

(Cindy)

Poster un commentaire
- - -

lundi 17 avril 2017

A LA DECOUVERTE DE LA "BANDE DEFILEE"

A LA DECOUVERTE DE LA "BANDE DEFILEE"

Le célèbre Festival d’Angoulème, premier festival de bande dessinée francophone d’Europe nous permet chaque année de ne « parler que de B.D, vibrer que pour la B.D ». Et le Festival a eu de l’audace pour sa 44ème édition. Pour la première fois un ovni littéraire est présenté sous l’appellation : bande défilée.

Ce projet éditorial, Phallaina , a été publié le 28 janvier 2016, en coédition chez Small Bang et Nouvelles Écritures. Roman graphique en noir et blanc, conçu pour offrir à ses lecteurs une « lecture augmentée » sur tablette, cet ouvrage emprunte à la fois à la tapisserie de Bayeux* et aux fresques de la colonne Trajane* en ce qu’il est conçu comme un long rouleau de plus de 116 mètres de long. Un rouleau permettant un long et lent travelling, à mi-chemin entre le livre traditionnel et le cinéma.


*Tapisserie de Bayeux : 70 mètres de long sur 50 centimètres de haut
La Tapisserie de Bayeux vous invite à découvrir la conquête du trône d’Angleterre par Guillaume le Conquérant, de 1064 jusqu’au dénouement de la bataille d’Hastings. Elle est inscrite au Registre Mémoire du Monde de l’UNESCO.

*La colonne Trajane est une colonne triomphale romaine située sur le forum de Trajan à Rome. Elle mesure 40 mètres de hauteur. Elle est célèbre pour le bas-relief qui s’enroule en spirale autour de son fût et commémore la victoire de l’empereur Trajan sur les Daces lors des deux guerres daciques (101-102 et 105-106).

Phallaina est une histoire singulière pendant laquelle le lecteur suit Audrey, une jeune fille souffrant de crises hallucinatoires au cours desquelles elle croit plonger sous la mer et rencontrer des baleines. Soumise à des examens neurologiques poussés, l’héroïne se voit diagnostiquer « un physeter »*. Dans l’histoire c’est une anomalie qui ne provoque pas tant des psychoses que la capacité physique de rester longtemps en apnée. Roman d’initiation revenant sur la transformation d’une jeune femme, cet ouvrage truffé de références aux sciences cognitives et à la mythologie ravira les adolescents.

*Physeter (Physeter macrocephalus) est le genre animal qui définit les grands cachalots.

Qui est l’auteur à l’origine de cette création ?

Vous ne la connaissez pas, pourtant elle a travaillé dans le monde de l’animation, sur des projets tels que : Ernest et Célestine ou encore Un monde truqué. A 31 ans, Marietta REN a développé Phallaina pendant près d’un an en collaboration avec une équipe provenant du cinéma d’animation et une agence de développement d’applications numériques.



Simple et fluide, la lecture se fait par balayage de l’écran avec son doigt pour avancer dans le récit à son rythme. Un bijou de technologie au service d’une belle aventure... qui est aussi et surtout une première mondiale « made in France ».

« Ce long travelling dessiné est fait de successions de plans de différentes valeurs, qui s’enchaînent par un jeu de transformations et de compositions graphiques. Mon histoire était si longue qu’il a fallu me rendre à l’évidence : seule une lecture sur écran pouvait tolérer un tel format ».
La jeune femme demande alors à son frère, féru d’informatique, de lui créer une « ligne de code »* permettant de faire défiler ses images à l’infini. Totalisant 1 600 écrans, sa lecture prend environ une heure trente…

*La ligne de code est une métrique logicielle servant à mesurer la taille d’un programme informatique en dénombrant le nombre de lignes de son code source.

À lire sur tablette Phallaina est une application gratuite disponible en français et en anglais sur l’Appstore et Google Play.

Vous n’avez pas de smartphone ou ne souhaitez pas télécharger l’application ?
Phallaina c’est aussi une installation monumentale sous forme d’une fresque narrative et longue de 115 mètres devant laquelle déambule le visiteur pour progresser dans l’histoire. Installée provisoirement à Angoulême, on ne sait pas encore où se tiendra la prochaine exposition de la fresque titanesque.

Phallaina est un superbe roman graphique, un voyage, une histoire murmurée et ressentie. C’est une expérience de lecture nouvelle, et pourtant totalement instinctive, dont on aurait vraiment tort de se priver.

En savoir plus : cliquer ici et sur Marietta Ren, ici

L’application est également consultable sur les tablettes Samsung de la médiathèque, les mercredis et les samedis matins Côté Rue.

(Julie)

Poster un commentaire
- - -

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |