Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Mixmac
Tags Replik
Commentaires des membres de replik

Billets pour « Documentaire »

mardi 28 novembre 2017

RETROSPECTIVE SUR LA SOIREE DU 18/11/2017

RETROSPECTIVE SUR LA SOIREE DU 18/11/2017

Retour en images sur l’événement Manger mieux, jeter moins.

Enfants et adultes étaient au rendez-vous dès l’après-midi pour participer aux ateliers cuisine avec Récup’ et Gamelles et une animatrice des centres sociaux et culturels :

En parallèle, un atelier couture était proposé :

Un mandala :

Un coin livres avec la médiathèque et la librairie CoLibris :
Pour les adultes

Et les enfants

Puis, une cinquantaine d’adultes sont venus rencontrer Tiphaine Guillermou ( TIFF in Lyon) et Lisa Masset Zéro déchet, zéro gaspi : les merveilles créatives du recyclage alimentaire , (Jouvence, 2017).

Dans le monde, 1/3 des aliments est perdu tout au long de la chaîne alimentaire (production, transformation, distribution et consommation).

JPEG - 145.8 ko
Chaîne alimentaire et gaspillage
De délicieuses recettes existent pour valoriser le pain sec et les fanes de légumes !

67 % du gaspillage provient des ménages. Cela représente une perte de 108 € en moyenne par français et par an. On jette principalement des légumes et des fruits. Des solutions ? Préparer des hachis parmentier ou autres recettes, limiter les emballages (ils augmentent de 15 à 30 % le prix des produits), etc. Les épluchures, si elles ne sont pas utilisées en cuisine, peuvent atterrir en tout bien tout honneur dans le compost (25% des déchets sont organiques et pourraient devenir ainsi de l’engrais).

JPEG - 145 ko
Réduire nos déchets : comment ?
JPEG - 148.7 ko
Et les restes de gâteaux ?
Une personne demande quoi faire avec les restes de goûter d’anniversaire par exemple. Réponse : il existe des applications pour partager ses délicieux laissés pour compte. Cependant, la solution la plus simple reste de les proposer aux voisins.

Selon nos deux invitées, on fait ses courses plus sereinement chez les commerces de vrac, au marché et chez les petits commerçants.

JPEG - 239.1 ko
Faire ses courses autrement
JPEG - 114.6 ko
Les pouvoirs de l’oeuf !
En shampoing, dans les gâteaux mais aussi pour aiguiser les lames d’un mixeur et, une fois en poudre, pour récurer les poêles récalcitrantes (sans rayer). Intérieur et coquille de l’œuf sont au top !
JPEG - 116.6 ko
Produits cosmétiques durables
Parce qu’il existe aussi des produits cosmétiques durables, on peut choisir de passer au shampoing solide, à la brosse à dents en bambou, aux lingettes démaquillantes en micro-fibres et bien d’autres merveilles !



Quelques astuces supplémentaires, à partager sans modération :

  • Avant de partir pour les courses, faire une liste ou prendre l’intérieur du frigo en photo.
  • Évitez les promos et grosses quantités si vous risquez de ne pas les consommer à temps.
  • Rangez le frigo avec les aliments fragiles devant.
  • Lavez et placez dans une boîte la salade sitôt après l’avoir achetée.
  • Emballez les champignons, l’ail et l’échalote dans du papier journal hors frigo.
  • Faire des soupes et sauces avec les légumes ridés.
  • Congelez les jaunes d’œufs battus avec un peu de sel pour les réutiliser plus tard.
  • Ne stockez pas les pommes avec les oignons, elles s’abîmeront plus vite !
  • Pour garder le pain frais, déposez une pomme dans la boîte à pain.



(Karine)



© Photos : Ville de Meyzieu
© Dessins : Léah Touitou

Poster un commentaire
- - -

mercredi 8 novembre 2017

OBJECTIF ZERO DECHET

OBJECTIF ZERO DECHET

A la Médiathèque de Meyzieu, nous attachons beaucoup d’importance au développement durable, et notamment à la tendance Zéro déchet.

C’est aussi un intérêt très personnel pour moi, qui a commencé aux États-Unis, où je vivais à l’époque.
On y projetait alors le film Bag it dont voici la bande-annonce :



Même si vous ne comprenez pas l’anglais, vous aurez remarqué que ce documentaire traite de l’omniprésence du plastique dans nos vies et des déchets qu’il génère.
Il suffit parfois d’un film, d’une conversation ou d’un livre pour vous ouvrir les yeux sur un sujet.

Cette prise de conscience, et l’envie d’agir qui en découle, s’alimente ensuite avec d’autres documents que je vous conseille et que vous pourrez emprunter à la médiathèque (en français !) :

Plastic Planet / réalisé par Werner Boote, Editions Montparnasse, 2011.

Commode et bon marché, le plastique est devenu incontournable dans notre vie quotidienne. Tous les secteurs de l’industrie mondiale en dépendent aujourd’hui, d’une manière ou d’une autre. Il est présent partout. Pourtant, le plastique est devenu un danger global, tant pour l’homme que pour la planète, symbole de surconsommation et de pollution à grande échelle.

Que faire alors ? Car on se rend vite compte qu’il est difficile de trouver des produits sans emballages plastique. On a ainsi l’impression de ne plus pouvoir acheter grand chose. Et c’est là qu’intervient le défi du zéro déchet !

Qu’est-ce que le zéro déchet ? C’est limiter au maximum la taille de sa poubelle en faisant des choix de consommateur éclairé, responsable et économe. Car oui, 15 à 30 % du prix des produits que l’on achète correspond à l’emballage. Pour vous guider, comme moi, dans cette démarche écologique et économique, vous pouvez lire :

Zéro déchet  / Béa Johnson, Éditions Les Arènes, 2013.

Béa Johnson nous explique comment elle et sa famille ont maintenu leur style de vie tout en ne produisant quasiment aucun déchet. Ils ont réduit leurs dépenses annuelles de 40%, et n’ont jamais été en aussi bonne santé, à la fois physiquement et émotionnellement.





Famille presque zéro déchet : Ze guide et Les zenfants presque zéro déchet : Ze mission

Ces deux livres sont actuellement des best seller dans le genre, très appréciés pour leur analyse théorique et leurs défis pratiques.





Plus récemment, une Majolane, Lisa Masset, a écrit un livre de recettes alimentaires et créatives sur ce même sujet :

Zéro déchet, zéro gaspi : Les merveilles créatives du recyclage alimentaire

Nous l’avons donc invitée, ainsi que la blogueuse Tiphaine Guillermou de Tiff in Lyon, le samedi 18 novembre au centre social et culturel René Cassin pour une rencontre qui sera certainement passionnante !

Elles nous présenteront leurs parcours, le déclic d’un engagement zéro déchet et pourquoi partager sa démarche. Ce sera l’occasion tous ensemble de partager des bons plans pour réduire notre impact environnemental.



Bel hasard du calendrier, notre action inaugure la semaine Européenne de réduction des déchets, conduit par l’ADEME, dont voici une vidéo amusante :


Alors, prêt pour l’objectif zéro déchet ? !

Karine

  • Voir en ligne : Plus d’infos sur l’événement du 18 novembre
  • Poster un commentaire
    - - -

    jeudi 21 septembre 2017

    MERCI PATRON ! ET MOI, DANIEL BLAKE : DEUX FILMS "SOCIAUX" POUR UNE RENTREE SOCIALE

    MERCI PATRON ! ET MOI, DANIEL BLAKE : DEUX FILMS "SOCIAUX" POUR UNE RENTREE SOCIALE

    En ce début d’année, nous souhaitons vous présenter deux films « sociaux » coups de cœur que vous pouvez retrouver en version DVD à la médiathèque.











    Merci Patron !

    Le premier film qui nous a marqué c’est Merci patron ! réalisé par François Ruffin, qui avait fait l’année dernière plus de 500 000 entrées au cinéma, chose rare pour un documentaire.

    Synopsis :
    Pour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH), à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, mais elle a été délocalisée en Pologne.
    Voilà le couple au chômage, criblé de dettes, risquant désormais de perdre sa maison. C’est alors que François Ruffin, fondateur du journal Fakir, frappe à leur porte. Il est confiant : il va les sauver. Entouré d’un inspecteur des impôts belge, d’une bonne sœur rouge, de la déléguée CGT, et d’ex-vendeurs à la Samaritaine, il ira porter le cas Klur à l’assemblée générale de LVMH, bien décidé à toucher le cœur de son PDG, Bernard Arnault.

    Mais ces David frondeurs pourront-ils l’emporter contre un Goliath milliardaire ?

    Du suspense, de l’émotion, et de la franche rigolade. Nos pieds nickelés picards réussiront-ils à duper le premier groupe de luxe au monde, et l’homme le plus riche de France ?

    Récompensé aux Césars dans la catégorie du meilleur documentaire en février 2017, Merci patron ! est un ovni dans le paysage cinématographique français.

    François Ruffin - sorte de Michael Moore à la française – accompagné de ses acolytes montrent avec cette satire sociale jubilatoire qu’on peut encore faire trembler les "gros" et les faire vaciller.

    Sans vous révéler la fin bien sûr, ce film, qui est un véritable triomphe de l’entraide sur l’argent roi, est un film revendicatif, qui pourrait être grave, mais qui vous donne finalement la banane.

    A voir ou à revoir d’urgence !


    Vous pouvez réservez ce DVD à la médiathèque.

    Vous pouvez également retrouver ce film sur notre service numérique Médiathèque Numérique.





    Moi, Daniel Blake

    Quel est le point commun entre Francis Ford Coppola, Emir Kusturica, Michael Haneke et Ken Loach ?

    Bienvenue dans le cercle très fermé des réalisateurs primés deux fois au Festival de Cannes ! Ils sont seulement sept au total.

    Le Britannique Ken Loach a reçu l’année dernière sa deuxième récompense, largement méritée, pour le chef-d’œuvre I, Daniel Blake, un film bouleversant avec une mise en scène ultra réaliste.

    Synopsis :
    Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l’obligation d’une recherche d’emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d’accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Katie vont tenter de s’entraider…



    Âgé aujourd’hui de 81 ans, Ken Loach est un cinéaste engagé au style cinématographie très proche du documentaire, qui garde intacte toute sa colère et son humanisme. C’est aussi un des derniers réalisateurs à encore parler de la classe ouvrière dans ses films, notamment ici en montrant la solidarité entre laissés-pour-compte.

    Il conte dans ce film l’histoire d’un héros ordinaire et sublime à la fois, Daniel Blake, magnifiquement interprété par l’humoriste Dave Johns.

    Ce long-métrage est à rapprocher des meilleurs films de Ken Loach ayant pour sujet les problèmes sociaux britanniques comme Riff-Raff et surtout My Name is Joe.

    Yes ! Ken Loach n’a pas encore déposé les armes !


    Vous pouvez également réservez ce DVD à la médiathèque.




    Vous l’aurez donc compris, ces deux films tout fraichement sortis en DVD sont à découvrir absolument, alors ne les manquez pas !

    (Eric)

    Poster un commentaire
    - - -

    | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |