Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Mixmac
Tags Replik
Commentaires des membres de replik

Animations

mardi 28 novembre 2017

RETROSPECTIVE SUR LA SOIREE DU 18/11/2017

RETROSPECTIVE SUR LA SOIREE DU 18/11/2017

Retour en images sur l’événement Manger mieux, jeter moins.

Enfants et adultes étaient au rendez-vous dès l’après-midi pour participer aux ateliers cuisine avec Récup’ et Gamelles et une animatrice des centres sociaux et culturels :

En parallèle, un atelier couture était proposé :

Un mandala :

Un coin livres avec la médiathèque et la librairie CoLibris :
Pour les adultes

Et les enfants

Puis, une cinquantaine d’adultes sont venus rencontrer Tiphaine Guillermou ( TIFF in Lyon) et Lisa Masset Zéro déchet, zéro gaspi : les merveilles créatives du recyclage alimentaire , (Jouvence, 2017).

Dans le monde, 1/3 des aliments est perdu tout au long de la chaîne alimentaire (production, transformation, distribution et consommation).

JPEG - 145.8 ko
Chaîne alimentaire et gaspillage
De délicieuses recettes existent pour valoriser le pain sec et les fanes de légumes !

67 % du gaspillage provient des ménages. Cela représente une perte de 108 € en moyenne par français et par an. On jette principalement des légumes et des fruits. Des solutions ? Préparer des hachis parmentier ou autres recettes, limiter les emballages (ils augmentent de 15 à 30 % le prix des produits), etc. Les épluchures, si elles ne sont pas utilisées en cuisine, peuvent atterrir en tout bien tout honneur dans le compost (25% des déchets sont organiques et pourraient devenir ainsi de l’engrais).

JPEG - 145 ko
Réduire nos déchets : comment ?
JPEG - 148.7 ko
Et les restes de gâteaux ?
Une personne demande quoi faire avec les restes de goûter d’anniversaire par exemple. Réponse : il existe des applications pour partager ses délicieux laissés pour compte. Cependant, la solution la plus simple reste de les proposer aux voisins.

Selon nos deux invitées, on fait ses courses plus sereinement chez les commerces de vrac, au marché et chez les petits commerçants.

JPEG - 239.1 ko
Faire ses courses autrement
JPEG - 114.6 ko
Les pouvoirs de l’oeuf !
En shampoing, dans les gâteaux mais aussi pour aiguiser les lames d’un mixeur et, une fois en poudre, pour récurer les poêles récalcitrantes (sans rayer). Intérieur et coquille de l’œuf sont au top !
JPEG - 116.6 ko
Produits cosmétiques durables
Parce qu’il existe aussi des produits cosmétiques durables, on peut choisir de passer au shampoing solide, à la brosse à dents en bambou, aux lingettes démaquillantes en micro-fibres et bien d’autres merveilles !



Quelques astuces supplémentaires, à partager sans modération :

  • Avant de partir pour les courses, faire une liste ou prendre l’intérieur du frigo en photo.
  • Évitez les promos et grosses quantités si vous risquez de ne pas les consommer à temps.
  • Rangez le frigo avec les aliments fragiles devant.
  • Lavez et placez dans une boîte la salade sitôt après l’avoir achetée.
  • Emballez les champignons, l’ail et l’échalote dans du papier journal hors frigo.
  • Faire des soupes et sauces avec les légumes ridés.
  • Congelez les jaunes d’œufs battus avec un peu de sel pour les réutiliser plus tard.
  • Ne stockez pas les pommes avec les oignons, elles s’abîmeront plus vite !
  • Pour garder le pain frais, déposez une pomme dans la boîte à pain.



(Karine)



© Photos : Ville de Meyzieu
© Dessins : Léah Touitou

Poster un commentaire
- - -

lundi 2 octobre 2017

BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN DE LYON

BIENNALE D'ART CONTEMPORAIN DE LYON

Depuis le 20 septembre et jusqu’au 7 janvier 2018 se déroule la 14e Biennale d’art contemporain de Lyon.

Cet événement, un des seuls autour de l’art contemporain de la région, est incontournable !







La Biennale d’art contemporain 2017

Cette année le thème choisi est : Mondes flottants.
Il s’inspire d’un citation de Charles Baudelaire :

Le moderne c’est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art dont l’autre moitié est l’éternel et l’immobile.

Voici comment Emma Lavigne, commissaire invité de la biennale, décrit ce thème :

C’est dans le contexte d’une mondialisation galopante générant une constante mobilité et l’accélération des flux, cette “ liquidité ” du monde et des identités analysée par le sociologue Zygman Bauman, que la Biennale explore l’héritage et la portée du concept de "moderne" dans la création actuelle, selon la définition qu’en fit le poète Baudelaire, qui envisage le moderne comme "le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art dont l’autre moitié est l’éternel et l’immobile". La Biennale se déploie comme un paysage mobile et atmosphérique en expansion, qui se recompose sans cesse, à l’image de certains chefs-d’œuvre de la modernité provenant, dans le cadre des quarante ans de l’institution, du Centre Pompidou - Musée national d’art moderne, tels que la partition aléatoire de formes suspendues dans l’espace de Calder, ou les peintures de Fontana ouvrant sur des cosmogonies infinies.

La Biennale est installée sur trois lieux différents : le Musée d’art contemporain de Lyon, la Sucrière et un dôme déployé place Antonin Poncet.

Pour en savoir plus sur le festival (infos pratiques...), rendez-vous ici

Veduta à la médiathèque

Dans le cadre de cette biennale, la médiathèque de Meyzieu propose plusieurs rendez-vous pour découvrir avec un médiateur les œuvres phares de cet événement !
Ces rendez-vous sont proposés en partenariat avec la Biennale, dans le cadre du projet Veduta. Ce projet a pour but de faire rayonner la Biennale dans toute la région lyonnaise en proposant un peu partout des animations telles que celle-ci, en lien avec l’événement.

Rencontre avec une œuvre

Rejoignez un médiateur pour une première rencontre autour d’une œuvre à la médiathèque.
Après une pause déjeuner, la journée se poursuivra à 15h par une visite guidée de l’exposition du Musée d’Art Contemporain de Lyon.
Votre entrée, offerte pour toute participation, donne ensuite accès aux autres lieux d’exposition pendant toute la durée de la Biennale.

Voici les différentes dates proposées :
- Le Samedi 7 octobre de 11h à 16h30
- Le Samedi 16 décembre de 11h à 16h30

Le Samedi 25 novembre de 9h30 à 13h, la médiathèque propose également une autre animation en lien avec la Biennale.

Montez à bord d’une œuvre d’art mobile qui vous propose de retrouver votre âme d’enfant. Histoires du soir, de l’artiste Taiwanais Lee Mingwei vous permettra d’écouter une histoire lue seulement pour vous par une conteuse !

Les inscriptions pour ces animations se font deux semaine avant chaque date sur internet, par téléphone ou directement à la médiathèque.
Ces animations sont ouvertes à tous (les mineurs doivent être accompagnés des parents).

Concours de poésie

Pendant cet événement, un concours de poésie est également proposé autour du thème "Les mondes flottants". Proposé en collaboration avec le magazine Télérama, il est ouvert à tous et est totalement gratuit.

Pour connaitre toutes les règles de participation, rendez-vous ici

Les participations sont ouvertes jusqu’au 13 octobre, alors à vos stylos (ou claviers !) !

Poster un commentaire
- - -

mercredi 30 novembre 2016

RETOUR SUR LE CAFÉ LITTÉRAIRE AVEC PIERRE BORDAGE

RETOUR SUR LE CAFÉ LITTÉRAIRE AVEC PIERRE BORDAGE

Nous avions le plaisir, samedi 19 novembre, d’accueillir Pierre Bordage, invité d’honneur des prochaines Oniriques (du 10 au 12 mars 2017) pour un café littéraire aux allures de confessions.

De ses débuts dans l’écriture, à l’école primaire, à ses projets en cours, l’auteur a joué le jeu et ne nous a rien caché au cours de presque deux heures de discussion libre, émaillées d’anecdotes et de sourires. Charmés par sa simplicité et la spontanéité de ses réponses, nous avons ainsi découvert sa passion pour le banjo, sa rencontre avec l’auteur américain Orson Scott Card et qu’un super-héros se doit de garder son slip sous son collant...

Auteur de 60 titres, tant en science fiction qu’en uchronie, Pierre est un sage rêveur dont les écrits débordent largement le cadre du vaisseau spatial et s’inscrivent dans une réflexion profonde sur la nature humaine. Aussi à l’aise dans les sagas de space opera que sur des nouvelles fantastiques, son style fluide et sensible lui a donné une notoriété internationale.

En attendant les Oniriques, la Médiathèque de Meyzieu vous proposera une semaine de "Lectures au Long Cours" consacrée à Pierre Bordage début février. Une occasion de découvrir, par le biais de ses nouvelles, un écrivain exceptionnel qui renvoie aux oubliettes les étiquettes littéraires pour ne garder que le sens premier de "littérature".

L’association Cyberunes, présente en force dans la salle, nous retranscrit le court portrait chinois auquel nous avons soumis notre invité.

Portrait chinois

Si tu étais…

Un péché capital :

La luxure ! (fou rire de la salle)

Un Superpouvoir :

Le vol... Je rêverais de voler (sans cape ni slip par-dessus le pantalon). Ça m’est arrivé de rêver que je volais ; en réalité ça doit être quelque chose de fabuleux.

Un verbe :

Il y en a plein ! Aimer, c’est un beau verbe qui a beaucoup de sens.

Une planète  :

La Terre, même si cela manque d’imagination.

Un parfum de glace :

Caramel beurre salé (le côté vendéen)

Un groupe de musique américain :

Si vous me lancez sur la musique américaine cela va vous surprendre, ça ne va pas être du tout être le type de groupe que vous attendez : c’est un groupe très peu connu qui joue une musique des Appalaches, le « Old time ». Je joue même du banjo old time, à 5 cordes, style clawhammer, de la musique qui fait danser !

(Merci à Yvan pour le partage !)

JPEG - 30.8 ko
Pierre Bordage. Meyzieu, 19 novembre 2016 (Crédit photo : Jean-Emmanuel Aubert)

Poster un commentaire
- - -

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13 |