Replik - Reactions culturelles en chaine
Bienvenue sur le blog de l’actualité culturelle de la médiathèque de Meyzieu
Médiathèque de Meyzieu Mixmac
Tags Replik
Commentaires des membres de replik

Billets pour « Roman adultes »

jeudi 2 juin 2016

LES A.I.R. A LA MEDIATHEQUE

LES A.I.R. A LA MEDIATHEQUE

Dans le cadre des Assises Internationales du Roman, la médiathèque de Meyzieu, en partenariat avec la médiathèque de Décines, a eu l’immense plaisir de recevoir Christophe Boltanski le mercredi 25 mai à 15h.
Une trentaine de lecteurs ainsi qu’une classe de première du lycée Charlie Chaplin de Décines ont écouté attentivement notre invité.
Christophe Boltanski a lu dans un premier temps un extrait de son roman La Cache puis il s’est prêté au jeu de l’interview mené par une étudiante de l’ENSSIB, Anne-Sophie Lambert.
Cette rencontre s’est ensuite prolongée par une vente de livres et d’une séance de dédicaces.

Biographie de Christophe Boltanski
Journaliste, écrivain et chroniqueur, Christophe Boltanski a notamment été correspondant de guerre durant la guerre du Golfe. En 2007, il devient Grand reporter au Nouvel Observateur. Son premier roman, La Cache, raconte l’histoire du clan fusionnel des Boltanski, soudé autour de l’appartement de la rue de Grenelle à Paris, où les trois générations ont vécu. Dans ce livre, l’auteur dresse une topographie de ce lieu qui lui permet de diffracter l’histoire familiale moteur de toutes les créations.

Retrouvez son roman et son livre-enquête à la médiathèque :

- La Cache
"Nous avions peur. De tout, de rien, des autres, de nous-mêmes. De la petite comme de la grande histoire. Des honnêtes gens qui, selon les circonstances, peuvent se muer en criminels. De la réversibilité des hommes et de la vie. Du pire, car il est toujours sûr. Cette appréhension, ma famille me l’a transmise très tôt, presque à la naissance. "Que se passe-t-il quand on tête au biberon à la fois le génie et les névroses d’une famille pas comme les autres, les Boltanski ? Que se passe-t-il quand un grand-père qui se pensait bien français, mais voilà la guerre qui arrive, doit se cacher des siens, chez lui, en plein Paris, dans un "entre-deux", comme un clandestin ? Quel est l’héritage de la peur, mais aussi de l’excentricité, du talent et de la liberté bohème ? Comment transmet-on le secret familial, le noyau d’ombre qui aurait pu tout engloutir ?.

En version numérique

- Minerais de sang : Les esclaves du monde moderne

Qui connaît la cassitérite ? C’est le principal minerai de l’étain. On le trouve partout, dans nos téléphones portables, nos radios, nos télévisions. Mais à quel prix ? Dans ce livre- enquête, cette traque policière sur plusieurs continents, Christophe Boltanski nous révèle l’origine de ces "minerais de sang". Depuis les mines du Nord-Kivu au Congo, où des gamins africains s’enfoncent sous la terre au péril de leur vie, jusqu’aux tours de la Défense, où des entreprises mondialisées disent tout ignorer du chemin qu’empruntent les minerais, notre reporter-écrivain a suivi le fil hasardeux, dangereux, qui mène de l’ombre de ces esclaves modernes à la lumière de notre consommation quotidienne.

Poster un commentaire
- - -

vendredi 8 janvier 2016

TOP 10 : ROMANS ADULTES 2015

TOP 10 : ROMANS ADULTES 2015

Les 10 romans adultes que nous avons préférés en 2015 :

Amour Léonord de Récondo D’après une histoire vraie Delphine de Vigan
Délivrance Toni Morrison Et, je danse aussi Jean-Claude Mourlevat et Anne-Laure Bondoux
Kafka à Paris Xavier Mauméjean La dernière réunion des filles de la station-service Fanny Flagg
Le Consac de Gagne-Petit Mario Pimiento Les jours infinis Claire Fuller
L’intérêt de l’enfant Ian McIwan Quelqu’un pour qui trembler Gilles Legardinier
Poster un commentaire
- - -

mardi 1er septembre 2015

"LES JOURS INFINIS" ET AUTRES PLAISIRS DE LECTURE

"LES JOURS INFINIS" ET AUTRES PLAISIRS DE LECTURE

Alors que la rentrée littéraire 2015 bat son plein et que les nouveautés arrivent sur nos rayons, revenons sur quatre parutions plus anciennes, quatre romans aux thèmes glaçants dont nous vous recommandons cependant chaudement la lecture !

Commençons d’abord par le plus récent d’entre eux, Les Jours infinis de Claire Fuller.

Été 78. Après avoir goûté aux joies de la vie sauvage en campant dans le jardin et en chassant les écureuils, Peggy, une fillette de 8 ans et James, son père, quittent leur maison londonienne pour des vacances idylliques dans "die Hütte", une cabane cachée au fond des bois.
Ute, la mère, célèbre pianiste en tournée à travers l’Europe, les rejoindra dès que possible. Le père, "survivaliste" convaincu, l’a promis.
Mais très vite le conte enchanteur vire au cauchemar et les vacances s’éternisent...

Haletant et dérangeant, Les jours infinis, premier roman de l’Anglaise Claire Fuller, distille son angoisse dès les premières pages, où transparaissent déjà la folie du père et la vulnérabilité de l’enfant.

En cela, il évoque le passionnant roman de l’Américain David Vann, Sukkwan Island , où il est aussi question de cabane perdue et d’une relation père-fils éprouvante, au milieu d’une nature omniprésente.

Les jours infinis peut également être mis en parallèle avec Room , le captivant roman de l’Irlandaise Emma Donoghue, dans lequel un enfant grandit à l’écart du monde, maintenu à sa marge par la folie d’un homme.

Enfin, sur un thème similaire (un huis-clos oppressant mêlant folie, enfance et solitude), nous vous conseillons la lecture du chef d’œuvre littéraire du Québécois Gaëtan Soucy, La Petite fille qui aimait trop les allumettes , un roman d’une force incroyable, porté par une écriture d’une folle inventivité.

4 romans, 4 univers, 4 plaisirs infinis de lecture...

-  Les jours infinis de Claire Fuller (Stock, 2015), une nouveauté à découvrir en version numérique (bientôt aussi en version papier)

-  Room d’Emma Donoghue (Stock, 2011), un roman facile à lire au suspense implacable, en version papier ou numérique

-  Sukkwan Island de David Vann (Gallmeister, 2009), un roman âpre en version papier uniquement

-  La petite fille qui aimait trop les allumettes de Gaëtan Soucy (Boréal, 1999), un livre exigeant qui marque durablement, à lire en version papier

(Béatrice)

Poster un commentaire
Voir les 1 commentaires
- - -

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |